« Préparez-vous ». Le message d’alerte d’un membre du GIGN à la population française

A LA UNE

Commando au CHU de Nantes : « L’indigence des forces de l’ordre face aux trafiquants de drogue devient impossible à cacher »

L’intrusion au CHU Hôtel-Dieu de Nantes, dans la nuit du 21 au 22 janvier, d’un commando de délinquants pour...

Philippe Baillet : « Avec Sparta nous entendons précisément renouer avec des formes de vraie critique sociale » [Interview]

Nous vous proposons ci-dessous de découvrir la publication Sparta, nouvelle revue de réflexion culturelle, politique, métapolitique et philosophique, qui...

La gestion de la crise du Covid-19, plus grande tromperie de l’Histoire ? Oui répondent Jean-Loup Izambert et Claude Janvier [Interview]

L’éditeur marseillais IS Edition (www.is-edition.com) publie Le virus et le président. Cette enquête sur les dessous de la pandémie...

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

« Préparez-vous ». Tel est le message adressé par un membre actif de l’unité d’assaut du GIGN (Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale) à la population française.

C’est l’écrivain Laurent Obertone – qui promet un livre à paraitre fin septembre qui aura un impact certain – qui a révélé ces propos, sur sa page facebook, des propos qui font froid dans le dos.

Message reçu à l’instant, destiné à mes lecteurs et plus généralement à la population civile. Partagez en masse cet avertissement.

« Pendant que les mass médias nous inondent de mariage en Angleterre et de festival de Cannes, bon nombre d’événements classés « faits divers », violences inédites sur le territoire national, se mettent en place :
Marseille « busserine » avec des groupes armés et des techniques para-militaires parfaitement rodées, un procureur satisfait du dispositif policier et qu’il n’y ait pas eu de blessés, de nombreuses attaques de policiers en civils par des groupes de jeunes (Grenoble, Courcouronne…), violences par 200 personnes à Lyon la Duchère, un homme a Pau battu à mort par des ados, appel au djihad en France par des imams dans des mosquées françaises mais aussi les suicides à répétition des policiers et gendarmes abandonnés par la Justice et rabaissés par la hiérarchie, avec un projet de CDD à venir pour les forces de l’ordre alors que la formation est déjà un réel problème.

Bon nombres d’autres « signaux faibles », comme aiment les appeler les politiques, passent inaperçus.

Dans les rangs de mes camarades de l’unité d’assaut du GIGN, actifs et connectés aux unités de renseignement, tous ces signaux confirment qu’un scénario de guerilla se met en place dans un mutisme ahurissant. Notre message est simple : préparez-vous. »

Sous cet appel est placée en lien la vidéo de la scène de guerre qui s’est déroulée lundi dans un quartier de Marseille.

Ce message intervient alors que des violences se multiplient un peu partout sur le territoire, sans qu’elles ne fassent la une des médias traditionnels plus préoccupés par le Festival de Cannes ou le mariage princier en Angleterre. Il intervient également alors qu’en Suède, un livret va être distribué à la population pour lui donner la conduite à suivre « en cas de guerre ».

Ce livret détaille les mesures à prendre en cas de conflit ou de catastrophe naturelle, et prend pour prétexte une tension entre Russes et Occidentaux alors qu’il semble en réalité surtout partir du constat que la Suède est en proie à une explosion de la violence en son sein, notamment en raison du changement profond de population lié à l’immigration dans les grandes villes du pays. Où se trouvent les abris? Quels aliments stocker? A quelles sources d’information se fier? Edité à la demande du gouvernement en 13 langues, « En cas de crise ou de guerre » sera expédié entre le 28 mai et le 3 juin à 4,8 millions de foyers (sur 10 millions de Suédois).

Ces déclarations et ces agissements, qui impliquent des personnes haut placées dans le domaine de la sécurité, mais aussi de la politique, sont particulièrement inquiétantes pour l’avenir en Europe de l’Ouest. Le résultat d’un aveuglement de plusieurs décennies ? Ce n’est pas Jean-Louis Borloo et son « plan banlieue » qui diront le contraire…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Épargne. En 2020, des Français frileux pour un Livret A heureux [Vidéo]

Dans une conjoncture socio-économique largement troublée par la crise sanitaire, les Français, s'étant montrés économes en 2020, se sont...

Saint-Nazaire. Des trafiquants de drogue nord-africains interpellés

Ce 19 janvier, près de 323 gendarmes et policiers investissaient une vingtaine adresses à Méan-Penhoët, Montoir-de-Bretagne et Trignac pour...