Les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) sont surpuissants. Une puissance financière qui leur confère un véritable poids sur les Etats eux-mêmes, au point que ces derniers n’ont plus toujours les manettes.

Il y a quelques semaines, c’était l’affaire Cambridge Analytica, du nom de l’entreprise qui avait récupéré les données de Facebook. Cette fois, c’est avec Huawei, une marque de téléphone. Facebook aurait signé des accords en 2007 avec des fabricants de smartphones, dans le lot des marques chinoises comme Huawei, mais aussi Lenovo, TCL.

Des données ont donc été transmises à toutes ces entreprises… Publicité ciblée, profilage, les données sont exploitées sur le plan commercial… mais pas seulement.

La loi RGPD impuissante

Depuis le 25 juin dernier, toutes les entreprises doivent être en conformité avec le Règlement général de la protection des données… Si les PME ont été contraintes de prendre des dispositions rapides et parfois coûteuses, les firmes internationales au pouvoir de plus en plus illimité, elles, s’accommodent davantage des lois.

Big Data : L’ami des politiques

Les algorithmes surpuissants conjugués aux innombrables données collectées par les GAFA offrent des perspectives incroyables pour les hommes politiques. Ils peuvent cerner les attentes partagées par le plus grand nombre, appréhender les mots les plus convaincants et concevoir à partir des résultats les discours les plus adaptés pour être élus. Beaucoup ont essayé ces méthodes. C’est le cas de Barack Obama, d’Hillary Clinton, de Donald Trump, mais aussi de Nicolas Sarkozy en 2016… et d’Emmanuel Macron pour la dernière présidentielle.

Laurent Gayard est enseignant et chroniqueur dans de nombreux magazines, notamment chez Causeur, Conflits, L’Incorrect et à la Revue des deux mondes. Il est auteur de Géopolotique du Darknet : Nouvelles frontières et nouveaux usages du numérique, aux Editions ISTE. Et le 21 juin prochain, sortira Darkweb, Gafa, Bitcoin, l’anonymat est un choix, chez Slatkine et Compagnie.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine