Pour les 40 ans de Diwan, Diwan Carhaix organise une rassemblement le 7 juillet, à l’espace Glenmor.

La manifestation débute à 10 h 30, rendez-vous devant Le Grand Bleu pour une balade commentée et chantée de 6,4 km sur le site de Kerempuilh, suivie de l’inauguration aux alentours de midi par les allocutions des autorités. Restauration sur place et pique-nique, animations pour les enfants, jeux bretons, maquillage, etc.

Puis dans la foulée, un fest-deiz et un fest-noz sont prévus. Une restauration est proposée à partir de 19 h. De nombreux artistes sont programmés avec, notamment, la présence du Bagadig Karaez.

La journée devrait être marquée également par un soutien appuyé et revendiqué aux lycéens de Diwan qui ont rédigé leur épreuve de mathématiques en breton, défiant ainsi le rectorat qui leur refusait ce droit.

Diwan (Le Germe) c’est tout un symbole, celui d’une Bretagne qui se lève et dit non à la fatalité. Depuis la 2ème moitié du XIXe siècle, le Bretons réclamaient l’enseignement de leur langue dans les établissements scolaires de Bretagne. Sans succès : Paris ayant décidé depuis longtemps d’éradiquer les « langues régionales ».

Mais fin du XXème siècle, en 1977 plus précisément, changement de mentalité, les Bretons cessent de quémander et font par eux-même. En décembre 1976, Reun L’Hostis, musicien, bretonnant, militant à la CGT et à l’UDB, inspiré par les exemples européens d’écoles associatives proposant un enseignement dans une langue minoritaire (Gaelscoileanna irlandaises, ikastolak basques, calandretas occitanes, La Bressola catalane, etc.) convainc le conseil municipal et le maire de Ploudalmézeau Alphonse Arzel de lui louer les locaux publics d’une ancienne école, fermée depuis cinq ans, à Lampaul-Ploudalmézeau. L’école maternelle ouvre à la rentrée 1977, accueillant cinq élèves et leur instituteur, Denez Abernot.

Ainsi, il y a 40 ans est née la 1ère école Diwan et depuis, le système d’enseignement n’a cessé de progresser, de la maternelle au lycée.

Aujourd’hui, ils sont plus de 4 000 à être accueillis dans 46 établissements Diwan dans les cinq départements de la Bretagne historique.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine