Nous souhaitons la bienvenue à de nouveaux confrères en Europe centrale, qui ont lancé un média connu sous le nom d’Autriche Matin.

Et pour les lancer dans le « grand bain » de la presse alternative, nous vous proposons ci-dessous de découvrir un article qu’ils ont rédigé, consacré au métro de Vienne et à une campagne anti-kebab.

La compagnie du métro de la capitale autrichienne souhaite réduire les nuisances auditives et olfactives provoquées par certains usagers du métro qui notamment y mangent des pizzas ou des kebabs. C’est dans ce cadre que la régie des transports viennois vient de lancer une campagne d’affiches dont le sujet a fait bondir certaines personnes.

Vienne – Pour ceux qui prennent le métro quotidiennement, tant à Vienne que dans de nombreuses autres grandes villes, il est devenu assez courant d’être obligé d’entendre les conversations téléphoniques de ses voisins même si on n’en comprend pas toujours l’ensemble du contenu. Pareillement, même si on ne peut généralement – on ne le voudrait peut-être pas non plus… – y goûter, on y participe aussi fréquemment visuellement et surtout olfactivement au repas que certains co-usagers prennent tout simplement dans le métro.

vienne_kebab

Face aux plaintes assez massives d’usagers mécontents de cet état des lieux, la régie des transports s’est attelée à la difficile tâche d’éduquer les contrevenants, notamment par voie d’affiches. Le dernier sujet de celles-ci reprend l’image allemande traditionnelle du « mouton noir » qui sort du lot et gêne les autres, avec le slogan : « Tous les usagers embellissent le métro, sauf Rudi qui mange un döner. »

Lire la suite sur Autriche Matin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine