L’érotisme en péril : Éléments n°173

A LA UNE

L’érotisme est-il en péril ? C’est la question que se pose le 173ème numéro de la revue Éléments, disponible chez votre marchant de journaux, ou bien sur commande et abonnement. Voici ci-dessous éditorial et sommaire.

Le vieil ordre moral était incontestablement pesant. Bridée à la fois par une morale religieuse héritière d’une très ancienne méfiance à l’égard du corps, du plaisir, du « péché de chair » et de la femme et des conventions bourgeoises telles que le XIXe siècle les avaient forgées, la sexualité se trouvait réduite par la première à un simple exercice conjugal et par les secondes à la sauvegarde des apparences. (…) 

Cette première époque semble définitivement passée aujourd’hui. Dans les années 1960, le mot d’ordre était devenu : « Faites l’amour, pas la guerre ! » C’était avant qu’on invente la guerre des sexes. (…) 

On a cru alors pouvoir parler de « libération sexuelle ». Mais elle s’est vite révélée comme une mystification, en particulier pour les femmes Pour l’immense majorité, elle n’a jamais eu lieu, puisqu’un nouveau système réglementaire s’est immédiatement substitué au précédent. (…) Née des grandes enquêtes d’Alfred C. Kinsey et de ses émules, cette seconde forme d’ordre moral relève de l’idéologie libérale, technocratique et fonctionnaliste. Elle en adopte les mots d’ordre : performance, transparence, efficacité. (…) 

Mais une autre forme d’ordre moral est encore apparue récemment, véhiculée par le néoféminisme et la théorie du genre, qui nie tout enracinement des comportements sexuels dans l’existence des sexes biologiques. Elle repose sur l’idée qu’au départ tous les êtres sont sexuellement neutres : tout dépend ensuite des choix qu’ils font. Elle s’attaque donc à la distinction masculin-féminin, c’est-à-dire à l’identité sexuée, en lui déniant toute signification. (…) 

Le politiquement correct a achevé de rendre ce discours insupportable en soumettant les relations entre les sexes aux interdits langagiers, à la surveillance des comportements, aux accusations tous azimuts, à la tendance à survictimiser les femmes, à l’obsession du « harcèlement » et du « consentement ». À la prière : « Ne nous laissez pas succomber à la tentation » en a succédé une autre : « Délivrez-nous du mâle ». Les tenants de la théorie du genre, après avoir promu l’unisexe, ont ainsi fini par criminaliser le désir et par rendre les rapports de sexe si compliqués, voire si périlleux, qu’un nombre croissant d’hommes préfèrent s’en passer. (…) Résultat : la « misère sexuelle » s’étend et l’on fait aujourd’hui moins souvent l’amour qu’auparavant. (…) 

Le puritanisme vise toujours à éliminer le dionysiaque. On est tenté de dire : Pitié pour les hommes, pitié pour les femmes ! Pitié pour ceux qui aiment l’amour et qui le font !

Au sommaire du N°173 d’Eléments

Dossier
• Les cinquante ans de la Nouvelle Droite
• Réflexions d’un historien sur un anniversaire, par Olivier Dard
• Une nouvelle génération intellectuelle, oar Pascal Eysseric
• Les témoignages et études de Giuseppe Giaccio, Benedikt Kaiser, Rodrigo Agulló, Alberto Buela, Luc Pauwels, Jure Vujic et Danie Goosen

L’entretien
• Alain de Benoist et Laurent Fourquet

Et aussi…
• Xavier Raufer : « ces politiques de la ville, qui financent les émeutiers »
• Les indignations rose bonbon du gauchisme chic, par François Bousquet
• Races, racismes et racialisation, la gauche en folie, par Alain de Benoist
• Michel Geoffroy : « La super-classe, c’est le trotskisme plus Google »
• Splendeurs et misères de l’érotisme français, par David L’Épée
• Jean Cau, l’indompté, par Olivier François
• Roland Jaccard : « Décervelez les populations et vous tuez l’érotisme »
• Michel Charlier-Haldorf : un peintre hors des sentiers battus, propos recueillis par Michel Marmin
• Le syndrome de la ville obèse, entretien entre Julien Damon & Pierre Le Vigan
• L’esprit des lieux : Alep, par Alain de Benoist, etc.

Crédit photos :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Sandrine Rousseau (EELV) : « Je serai la surprise de cette élection présidentielle »

La candidate au deuxième tour de la primaire écologiste pour la présidentielle Sandrine Rousseau est l'invitée de Bruce Toussaint. https://www.youtube.com/watch?v=9qKSnWTH1gc Crédit...

Cyclisme. Le Tour de Bretagne 2021, c’est parti ! [Le profil et la liste des participants]

Le Tour de Bretagne cycliste revient pour une édition 2021 au parcours relevé et avec un plateau ambitieux. La...

Articles liés