Le syndicat FO-Pénitentiaire sonne l’alarme ce 1er octobre au sujet d’un couteau volé depuis le 26 septembre à midi dans la cuisine centrale de la maison d’arrêt des femmes de Rennes. Il se trouve en effet que l’arme n’est pas négligeable – 20 centimètres de long, dont 10 de lame bien aiguisée – mais que la direction de la prison, pas très soucieuse de la sécurité des personnels, s’est montrée assez indifférente quant à ce vol pas si anodin. Pis, les surveillants se passent l’information par le bouche à oreille, aucune information générale ne leur a été faite.

« A part une ‘pseudo-fouille’ de la cuisine et des détenues qui y accèdent (d’une durée d’environ 30min), rien n’ait été mis en place », s’indigne le syndicat, qui s’interroge : « Pourquoi l’établissement n’est-il pas en alerte avec une fouille générale approfondie de l’ensemble de ses cellules et locaux ? Pourquoi une telle fouille n’a-t-elle pas eu lieu plus tôt, le jour même de la disparition de l’arme ? Les détenues présentes aux cuisines devraient, de plus, être en mesure de répondre à certaines questions, il en va de même pour les auxi[liaires] repas, à qui le couteau a peut-être été remis ! »

Et le syndicat d’asséner : « Encore une fois, on méprise de la pire des manières le personnel qui risque sa vie sur la coursive ! Il est écœurant de constater que la disparition d’une arme aussi dangereuse n’inquiète pas le moins du monde notre Direction et ça en dit long sur l‘intérêt porté à la sécurité des agents présents sur l’établissement ! ». La section FO-Pénitentiaire de la maison d’arrêt des femmes de Rennes demande « qu’une réelle fouille soit organisée au CP Rennes afin de mettre la main sur ce couteau pouvant servir d’arme à l’encontre des agents ».

Il n’y a plus qu’à espérer que le couteau soit retrouvé avant d’avoir servi à un règlement de compte entre détenues… ou contre un agent pénitentiaire.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine