Lorient. Donner sa vie : une conférence le 5 novembre

A LA UNE

L’association « L’avenir est humain 56 » organise une conférence, lundi 5 novembre, à Lorient, sur le livre de l’abbé Grosjean (en sa présence) : « Donner sa vie ».

Elle se déroulera au Cercle St Louis – 11 Place Anatole Le Braz à Lorient .

Donner sa vie ? Pour qui, pour quoi ? Voilà la question fondamentale qui se pose à tout jeune entre 15 et 30 ans pour discerner sa vocation, mais, aussi à chacun d’entre nous face à des décisions de choix de vie, de changements professionnels, familiaux, etc….

Comment vivre aujourd’hui cette joie du don de soi dans ses études, sa vie spirituelle ou le service des autres ? Et demain, comment discerner une vocation, quelle qu’elle soit ?  Nourri de son expérience et puisant dans son cœur de prêtre, l’abbé Grosjean guide jeunes, et ceux qui les accompagnent, adultes, éducateurs, parents, grands-parents, dans ce discernement.

Un discours franc et concret, très encourageant, qui nous rappelle que toute vie est belle quand elle est donnée ! 

Pierre-Hervé Grosjean est prêtre du diocèse de Versailles, curé de la paroisse de Saint-Cyr l’École. Il est Secrétaire Général de la Commission Éthique & Politique de son diocèse. Il anime également le Padreblog avec cinq confrères prêtres et a fondé les universités d’été « Acteurs d’Avenir ». Il est l’auteur d’Aimer en vérité et de Catholiques, engageons-nous ! parus chez Artège. 

Les portes ouvrent à 20h05 et la conférence commencera à 20h30

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

États-Unis. Des experts de la FDA redoutent les effets secondaires d’une 3e dose de vaccin chez les jeunes

Aux États-Unis, la campagne de rappel pour une troisième injection de vaccin à l'ensemble de la population a été...

Economie. Une société à la chinoise après l’effondrement ?

Notre économie est en phase terminale... et le gouvernement s'apprête à débrancher le patient ! Affirmant que le pass-sanitaire...

Articles liés