Nantes : deux militants d’extrême-gauche jugés ce lundi

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

Bien que très critiques sur le mouvement des Gilets jaunes quand ils s’adressent à leurs proches, des militants d’extrême-gauche,à Paris comme en province, participent quelquefois aux manifestations. Et se font parfois pincer, comme samedi  à Nantes.

De la quinzaine de personnes finalement arrêtées à Nantes, trois qui ont placé des poubelles sur les voies de tramway seront jugés en février prochain. Un mineur de Saint-Nazaire fait l’objet d’une enquête, un autre est renvoyé devant le juge pour enfants. Six gardes à vue ont été prolongées dont cinq pour violences sur forces de l’ordre et une pour détention de produit explosif – en l’occurrence un démonte-pneu.

La « legal team » (équipe de soutien juridique) de l’extrême-gauche au grand complet

Ce lundi, cinq personnes sont passées en procès. Pas de gilets jaunes pour les soutenir, mais la « legal team » (équipe de soutien juridique) de l’extrême-gauche au grand complet – qui ne s’est d’ailleurs pas privée d’interpeller notre journaliste dans la salle des pas perdus et de le harceler…

Parmi ces individus, T. L est jugé pour participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions de biens : en effet, il était surtout recherché pour des violences contre agents des forces de l’ordre commises lors des manifestations de 2016 contre la loi Travail.

Un autre militant connu de l’extrême-gauche, Y. G était jugé le même jour. Arrêté par la BAC rue Harrouys après avoir été repéré en bas du cours des 50 Otages, il avait sur lui une matraque faite avec des gros câbles. « Très connu sur Nantes pour des violences en manifestation, contre des forces de l’ordre etc. » .

Trois autres se sont laissés entrainer par la manifestation, M. Le C, K.R et T.C, qui passe à la fois pour des violences sur personnes, sur des agents de la force publique et pour rébellion. Un autre, issu d’un quartier dit sensible, passe quant à lui en COPJ – c’est à dire qu’il a reconnu sa culpabilité.

L’extrême-gauche derrière le blocage d’un des campus de l’université

L’extrême-gauche est aussi derrière le blocage d’un des campus de l’université – le campus Tertre. Ce vendredi , le campus était fermé administrativement ainsi que ce lundi 10 jusqu’à 14 heures. Du coup le « comité de mobilisation » qui met en place les actions des bloqueurs s’est tenu dans son espace naturel – à midi ce lundi à B17. Ce nom de code désigne le local de l’extrême-gauche nantaise, au-dessus du garage solidaire, dans la seconde cour derrière le n°17 de la rue Paul Bellamy. C’est d’ailleurs le garage solidaire, installé en 1982 et devenu propriétaire en 1985, qui est à l’origine de ce « lieu de réunion de la gauche non institutionnelle ».

A Paris, « environ 10% des personnes interpellées étaient d’extrême-gauche, encore 20% des jeunes délinquants de cités », selon un proche du dossier. Quant au reste, « des jeunes de 25 à 40 ans, Blancs, inconnus des forces de l’ordre, qui ont un travail stable ou précaire et qui se sont laissés entraîner par les perturbateurs professionnels – beaucoup d’entre eux ont encore pu s’échapper cette fois ».

Pour les gauchistes, les Gilets jaunes sont un « mouvement plus ou moins poujadiste »

Pendant ce temps là, les militants d’extrême-gauche jugent dans leur milieu que les Gilets jaunes sont un « mouvement plus ou moins poujadiste » dont les revendications « versent majoritairement dans le populisme […] Pour un mouvement qui se dit apolitique, une bonne partie de ses revendications est plutôt très à droite » et le « mouvement est, dans ses bases, intrinsèquement réactionnaire » avec « des drapeaux nationalistes, gaullistes, royalistes, et autres bonnets phrygiens »(sic).

Ainsi, «  Si des anarchistes portent le gilet jaune dans les émeutes, […] le font-[ils] dans un esprit de manipulation, pour se fondre dans la masse et faire croire qu’ils sont intégrées au reste des  gilets jaunes ? », se demande un militant. Autrement dit, suivent-ils la maxime politique qui veut que l’on prenne la tête de ce qu’on n’arrive pas à canaliser ?

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot : le combat acharné d’un anti-système

Florian Philippot, souverainiste et président du mouvement "Les Patriotes", est ce dimanche l'invité de Livre Noir pour un grand...

Genêts (Manche). Un cimetière saccagé et pillé aux portes de la Bretagne

Le cimetière du village de Genêts, dans la Manche, a été pillé voilà quelques jours avec près de 20...

Articles liés

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

A l'initiative de la section de la Loire-Atlantique des Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot, se tiendra, ce dimanche 13 juin, à partir...

Comment choisir son opticien à Nantes ?

Vous avez consulté un ophtalmologue qui vous a prescrit des verres médicaux pour améliorer votre confort visuel au quotidien ? Vous devez maintenant trouver l’opticien...