100€ de crédit d’impôt par fenêtre posée : La petite goutte d’eau de François de Rugy

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

Les particuliers qui font actuellement des devis avec des artisans pour poser de nouvelles fenêtres chez eux doivent rire jaune aux annonces de François de Rugy, ministre de la Transition écologique, concernant le retour du crédit d’impôt, plafonné à 100 € par fenêtre… Une goutte d’eau eu égard des factures, et du prix de la fenêtre, pose comprise.

Le dispositif du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) va en effet de nouveau inclure le remplacement de fenêtres, qui en avait été exclu depuis mi-2018. De quoi faire s’arracher les cheveux aux artisans, qui finissent par ne plus savoir comment ils doivent faire leur devis, les règles changeant d’année en année.

Le crédit d’impôt sera plafonné à 100 euros par fenêtre et concernera les travaux consistant à passer d’un simple à un double vitrage. Si vous avez déjà un double vitrage, mais vieillissant, ce ne sera donc pas pour vous. Au même titre qu’Emmanuel Macron avait promis une hausse du SMIC de 100 € pour tous, ce qui ne sera pas le cas, on est pas loin là aussi de l’enfumage pur et simple.

Ci-dessous, retrouvez les prix moyens pour la pose d’une fenêtre selon le site travaux.com :

Donc très concrètement, si vous décidez de poser une fenêtre de qualité moindre, vous pourrez éventuellement prétendre à faire une sérieuse économie via le crédit d’impôt (encore faut-il que vous n’ayez pas épuisé votre montant de crédit d’impôt les années précédentes, ce qui arrive rapidement notamment dans le cadre de rénovation énergétique). Si vous visez le long terme (et donc la réelle économie d’énergie), et bien n’attendez pas autre chose qu’une petite goutte d’eau dans votre budget travaux avec cette nouvelle annonce gouvernementale.

Pour 6 fenêtres bois/alu posées, cela vous reviendra en moyenne à 5400 euros TTC pose compris, et au final à 4800 € TTC pose comprise si on enlève le crédit d’impôt. À ce prix là, pas sûr que les budgets moyens et modestes se lancent dans des travaux et fassent travailler des artisans.

Le mécanisme dû CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), ne s’appliquait plus depuis le 1er juillet 2018 au remplacement de fenêtres simple vitrage en raison de son supposé faible rendement coût/efficacité.

Si les aides à la rénovation sont aujourd’hui diverses et nombreuses en France, elles ne permettent toutefois pas aux foyers les plus modestes, propriétaires comme locataires, de mener à bien de vrais travaux permettant, à moyen terme, de pouvoir avoir chaud chez soi, à moindre coût. Pour y parvenir, tout est question de volonté politique (et donc budgétaire), une volonté qui n’est pas encore parvenue visiblement dans les appartements bien chauffés des ministères concernés. Appartement occupés par des élus qui ne doivent visiblement pas se rendre compte de la misère sociale qui règne notamment en campagne, en raison d’habitations vétustes que les propriétaires voudraient rénover, s’ils en avaient les moyens….

Crédit photos : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot : le combat acharné d’un anti-système

Florian Philippot, souverainiste et président du mouvement "Les Patriotes", est ce dimanche l'invité de Livre Noir pour un grand...

Genêts (Manche). Un cimetière saccagé et pillé aux portes de la Bretagne

Le cimetière du village de Genêts, dans la Manche, a été pillé voilà quelques jours avec près de 20...

Articles liés

À Nantes, une nouvelle gare SNCF sans poste de police

Sans tambour ni trompette, la nouvelle gare de Nantes a ouvert ses portes hier. Le covid-19 n’est peut-être pas la seule cause de cette...

Organismes extérieurs au Parlement. L’insupportable inflation des comités Théodule

Le 30 mars 2018, le député de Nantes nord-ouest, Orvault et Sautron François de Rugy, déposait une proposition de loi cosignée par Richard Ferrand,...

Grève RATP. Sibeth Ndiaye a la solution : la voiture de fonction [Vidéo]

Pas avare en déclarations prêtant à sourire, Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement d'Édouard Philippe, s'est dite « de cœur » avec les usagers des...

Création de l’association de défense optimale du homard armoricain (D.O.H.A)

Les faits sont maintenant connus du monde entier. Ils ont fait la une des journaux les plus sérieux de France et de Navarre. Les...