Rugby. L’Angleterre frappe un grand coup contre l’Irlande en ouverture du Tournoi des 6 nations [Vidéo]

A LA UNE

Il y avait quelques divisions d’écart entre l’Angleterre et l’Irlande d’un côté, et l’Italie, l’Écosse, le Pays de Galles et la France de l’autre, lors de l’ouverture du tournoi des 6 nations.

Tandis qu’ Angleterre-Irlande pouvait aisément constituer une finale de Coupe du monde eu égard du niveau de jeu et de l’intensité tout au long de cette bataille remportée, de la tête et des épaules, par l’Angleterre (20-32), les deux autres rencontres n’auront pas été des oppositions formidables.

Vendredi soir tout d’abord, l’équipe de France aurait pu frapper un grand coup. Encore aurait-il fallu joueur l’intégralité du match comme la première période. Au final, c’est le Pays de Galles qui s’est imposé à Paris 19-24 sans pour autant avoir livré un match de qualité.

Les Français ont pourtant été très bons en première période, sous l’impulsion de la charnière Parra-Lopez, avant de totalement s’effondrer. Il est vrai qu’on se demande pourquoi les Sorin, Willemse, et autre Vahamahina sont encore dans cette équipe, eux qui n’ont pas le niveau international.

https://www.youtube.com/watch?v=TwUdZZZUEyU

Cela sera difficile de se ressaisir, la semaine prochaine, face à une Angleterre surpuissante. Qui a concassé les Irlandais, qu’on avait pas vu aussi faibles depuis deux ans. Impuissants, lents, et pourtant ne commettant que très peu de fautes, ils sont simplement tombés sur meilleurs qu’eux. Tout en jouant parfois très mal, comme Conor Murray, mal inspiré dans tous ses dégagements au pied, ce fameux « jeu d’occupation » dont on ne saisit parfois pas l’intérêt face à une équipe aussi organisée que les Anglais.

Et peut être que ça ne leur fera pas de mal, histoire de se remettre un peu en question, et de préparer avec sérieux la Coupe du Monde, l’objectif ultime de 2019, le trophée pour lequel on peut se permettre de tout perdre avant si on remporte ce dernier.

https://www.youtube.com/watch?v=agcCePWs0UA

Enfin, dans la dernière rencontre, l’Ecosse a disposé d’une très faible équipe d’Italie (33-20), tout en ne respectant pas son adversaire en fin de match, en levant le pied et en prenant trois essais en quinze minutes. Pas normal à ce niveau devant un public de connaisseurs comme celui de Murrayfield. Difficile de juger ce XV d’Ecosse, tant l’Italie semble vouée, si elle ne se ressaisit pas très vite, à finir une nouvelle fois dernière.

D’autant plus étonnant que les deux franchises italiennes font beaucoup de progrès ces dernières années.

https://www.youtube.com/watch?v=7Qh668FHo30

La semaine prochaine, deuxième journée avec Angleterre-France, Écosse-Irlande, Italie-Galles. Cela s’annonce très intéressant.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Vivre ensemble » à Brest. Des policiers attaqués dans le quartier de Kérédern

La police n'effraie plus les voyous. A Brest, des policiers ont été attaqués, dimanche, en pleine journée, dans le...

Marsault, l’encre et le bazooka

Marsault, dessinateur humoristique et auteur de bande dessinée à succès, est l'invité de Livre Noir. Rare dans les médias,...

Articles liés