Les forces de l’ordre ont retrouvé l’incendiaire présumé de plusieurs véhicules cet été à Thouaré-sur-Loire, près de Nantes (Loire-Atlantique). Ceux ci avaient été incendiés dans la foulée des émeutes nantaises de début juillet dernier. Ces dernières, qui avaient duré une semaine, n’ont toujours pas de bilan officiel.

Plusieurs centaines de véhicules et plusieurs dizaines de bâtiments avaient été incendiés, principalement à Nantes. L’auteur est déjà défavorablement connu de la justice.

L’incendiaire présumé a été interpellé et écroué ce 7 mars en attendant son procès qui devrait avoir lieu le 5 avril prochain. Son ADN a été en effet retrouvé sur des parpaings qui ont servi à briser les vitres de véhicules avant de les incendier. Le présumé incendiaire reconnait que ces parpaings étaient entreposés chez lui, qu’il les a manipulés mais nie avoir incendié des véhicules.

Déjà condamné par le passé, il est aussi poursuivi pour avoir volé une motocross le 8 février dernier à Thouaré. Il nie aussi ce vol, comme son complice, âgé de 21 ans,  qui est poursuivi pour outrages. Ce dernier a déjà été condamné à cinq mois de prison ferme pour cambriolage et outrage.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine