Interpellé de façon préventive au moment des manifestations de Gilets jaunes, sans y avoir participé, Arthur et son ami Théo ont été poursuivis pour « groupement en vue de la préparation de violences ou de dégradations ». Relaxé au terme du procès, Arthur témoigne pour France 3 Bretagne.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine