Le nombre de cambriolages est en augmentation. Selon le rapport d’enquête « Cadre de vie et sécurité 2018 » publié par le ministère de l’Intérieur, le nombre de cambriolages et tentatives de cambriolage a augmenté de 21 % en 2017. Il atteint un pic historique au-dessus des 600 000 faits.

Pour éviter que votre maison ne devienne une cible privilégiée des cambrioleurs, voici quelques astuces à prendre en considération.

Quand se produisent la plupart des cambriolages?

Avant toute chose, il faut savoir que la plupart des cambriolages se produisent généralement entre 10 heures et 15 heures, période durant laquelle les résidents sont au travail. La plupart des cambrioleurs préfèrent ainsi ne pas courir le risque de rencontrer un résident. Ils profitent donc de ces heures creuses pour passer à l’action.

La saison estivale, notamment juillet et août, est également celle qui compte le plus grand nombre d’introductions par effraction. Durant cette saison, nombreux sont ceux qui voyagent ou qui, à cause de la chaleur étouffante, ouvrent leurs fenêtres et leurs portes pour aérer leurs domiciles. Pour éviter de s’exposer aux tentatives de vols, pensez donc à équiper votre habitation en mettant en place un certain nombre de bonnes habitudes et de dispositifs dédiés à la protection.

Les conseils de prudence

1. Sécuriser les portes

Environ 30 % des introductions par effraction se font par les portes. Commencez par sécuriser ses dernières. Toutes les portes d’entrée doivent être renforcées et à l’épreuve des coups. Vous pouvez opter pour une porte d’entrée en bois massif, ou bien une porte qui comporte un noyau en bois massif. Il est également possible d’opter pour des portes en fibre de verre ou en métal. Si vous choisissez une porte en métal, assurez-vous qu’elle soit dotée d’un renforcement intérieur et d’un système de protection pour empêcher les cambrioleurs de la plier avec un cric de voiture.

2. Verrouiller les fenêtres

Il existe plusieurs méthodes pour renforcer vos fenêtres en verre avec des matériaux conçus pour empêcher les effractions.

Le premier est en verre trempé, beaucoup plus durable que le verre traditionnel et donc plus difficile à casser. Le verre feuilleté, également appelé verre de sécurité, est une option intéressante pour sécuriser les fenêtres de votre maison. En effet, le verre feuilleté est une protection supplémentaire pour les fenêtres et sont séparées par un ou plusieurs films élastiques en polybutyral de vinyle (PVB). Pour casser le verre de sécurité, un cambrioleur devrait frapper plusieurs fois au même endroit, créant ainsi beaucoup de bruit.

3. Utiliser un système d’alarme efficace

Une des façons de dissuader les cambrioleurs est d’installer un système d’alarme relié à un smartphone. En effet, ce dernier peut être couplé aux box Internet de la résidence. Il se connecte et se déconnecte depuis votre appareil électronique, et peut également se programmer à distance. Ce genre de dispositifs sont très faciles à trouver sur le marché et ne coûtent généralement pas très chers. Ces alarmes peuvent être très dissuasives contre les cambrioleurs. Assurez-vous cependant qu’elles soient installées de manière professionnelle.

Si vous ne pouvez pas acheter un système d’alarme, il peut être intelligent de placer des autocollants ou des affiches annonçant la présence d’une alarme. Ils sont disponibles gratuitement ou à bas prix auprès de nombreuses entreprises de sécurité.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V