Lorsque nous voyageons ou sommes en vacances, la dernière chose qui nous préoccupe est souvent la sécurité ! On vous propose  quelques conseils et outils pour vos déplacements, pour vos vacances, en partenariat avec Pascal du site Kamouflages.com.

Cependant, il est toujours sage de planifier à l’avance, d’examiner les risques selon les pays et les circonstances, d’adopter des méthodes simples de déplacement. Pour cela, il faut tout d’abord prendre les précautions qui s’imposent comme à la maison. Il faudra même sans doute être plus exigeant dés le départ afin d’être un peu plus relax au moment où le voyage commence, surtout si celui-ci est d’agrément.

Il faut pourtant garder à l’esprit que nous sommes beaucoup plus vulnérables lorsque nous ne sommes pas dans notre environnement naturel, de fait nous ne pouvons pas sentir le danger aussi facilement ou voir que les choses ne se présentent pas sous le meilleur angle. Dans nos environnements culturellement bien connus, nous pouvons facilement repérer les zones de danger ou les points chauds les plus criminogènes.

Sans ces repères ou ces connaissances locales, nous devenons vulnérables sans même nous en rendre compte.

Première priorité : la sécurité personnelle immédiate 

Cela peut s’appliquer à un simple voyage d’affaires de deux jours dans une ville que l’on ne connaît pas ou bien à un trekking de plusieurs semaines.

La première priorité dans les deux cas devrait être notre sécurité personnelle immédiate.

Vous le savez ou non, vous allez probablement mettre les pieds dans des endroits que vous ne connaissez pas. Pour votre plus grand plaisir, à moins que ce ne soit pour vos plus grands périls, ce que personne ne vous souhaite bien sûr.

Dans ces cas là, avant de partir, munissez vous d’une ou deux alarmes personnelles suffisamment puissantes (120 voire 130dB), éventuellement couplées à une torche stroboscopique qui pourra vous servir à aveugler votre assaillant.

Solon Securiy Ltd
Security Products

Il existe des alarmes qui peuvent s’accrocher à un porte-clés, un sac à mains, aux passants d’un short, d’un sac à dos si nécessaire. Il existe aussi des alarmes très pratiques qui se placent sur le poignet comme une montre. Pour les logements de vacances, il est toujours sage d’ajouter une sécurité supplémentaire aux portes dans la mesure du possible, même quand vous êtes présent dans la pièce à sécuriser.

L’alarme de coin de porte est parfaite pour empêcher l’entrée forcée par la porte intérieure de votre chambre ou de votre bungalow quand vous êtes à l’intérieur. Non seulement l’alarme retentira en indiquant une intrusion, mais la butée du dispositif empêchera celle-ci d’être poussée à plus de quelques centimètres.

Le bloqueur de porte (Door Jammer) est également une excellente solution pour sécuriser une porte interne et nécessitera beaucoup d’effort de la part d’un intrus pour en forcer l’entrée.

Lorsque vous vous absentez de votre chambre d’hôtel ou de votre bungalow, et si aucun personnel de service ne doit y entrer, vous pouvez également vous munir d’une alarme de porte qui vous permet de sortir de la pièce. Une fois en place sur la poignée de porte, grâce à un mécanisme de retardement, elle se mettra en route dès que celle-ci sera actionnée.

Entre autres risques, il y a bien sûr également les risques de vol de téléphone. Ceux-ci sont souvent arrachés de nos mains en quelques secondes par des voleurs chevronnés. Cela ne se limite pas aux pays sous-développés, mais dans certaines capitales européennes ces vols sont devenus très fréquents.

Un cordon de sécurité amovible est un excellent moyen de garder le téléphone à proximité, en sécurité en cas de chute, surtout si vous avez décidé d’avoir des activités physiques, et puis en même temps cela le met à l’abri des vols.

Pour des raisons évidentes, nos objets de valeur (argent, cartes de crédit, passeports, clés) sont encore plus exposés au risque de vol dans un hôtel, un bungalow, une caravane ou une tente. L’un des moyens les plus faciles de prévenir le vol de nos objets de grande valeur consiste à les cacher et à les dissimuler. Les voleurs chercheront à voler dans tous les endroits les plus évidents.

Dans les chambres d’hôtel, il existe des coffre-forts. Toutefois, peut-on vraiment garantir que personne n’y aura accès ?

Dans ce cas, vous avez la possibilité de prendre avec vous des ceintures à billet, des poches holster si vous vous déplacez, mais si vous avez des choses plus encombrantes, il vous reste la possibilité de les dissimuler dans des caches discrètes dans lesquelles personne n’ira fouiller (brosses à cheveux, livres-cachette, canettes, bombes de mousse à raser…). Vous avez l’embarras du choix et n’oubliez pas que s’ils ne peuvent pas le trouver, ils ne peuvent pas le voler !

Se protéger en extérieur

Vous voulez louer un vélo pour aller à la plage ? Vous devez le laissez à quelques dizaines de mètres de votre serviette ? Ne prenez pas de risques, placez-le dans un endroit populaire, bloquez-le à l’aide d’un cadenas avec alarme qui vous alertera vous ou les personnes présentes par son alarme puissante dès que quelqu’un voudra vous « l’emprunter ».

Vous louez une voiture ? Toutes les clés de contact sont maintenant électroniques, gardez-les à l’abris du piratage en utilisant les pochettes RFID qui bloquent le signal et empêcheront qu’on vous vole votre véhicule.

À la plage, vous ne voulez pas vous encombrer de vos clefs de contact, glissez-les dans cette boîte magnétique et placez-la sous votre voiture !

Si vous deviez vraiment vous défendre, ce que je ne vous souhaite pas, ayez toujours sur vous ce qu’on appelle un crayon tactique, véritable arme si l’on se trouve en présence d’un adversaire irascible face auquel la seule ressource possible est de se défendre physiquement… Il peut également vous servir à casser une vitre si nécessaire…

Pour les pickpockets, ou les vols d’information numérique (cartes bancaires notamment), il existe maintenant un arsenal de produits discrets et efficaces comme des packs anti-pickpockets très économiques qui contiennent des outils simples et indispensables pour protéger un sac à main sur une terrasse de café comme sur la photo jointe, mais également, grâce à de petites clochettes tintinnabulantes, votre portefeuille qu’un pickpocket tente de subtiliser discrètement.

Prenez l’habitude de les utiliser, ils sont simples, bon marché, peu encombrants et imparables.

Pour éviter le vol de vos données numériques sur vos cartes bancaires, de plus en plus fréquents depuis l’apparition des cartes sans contact, utilisez un portefeuille anti-RFID qui protège les données numériques de vos cartes bancaires en les bloquant des intrusions des scanners bon marché (30 euros) qu’utilisent les nouveaux voleurs qu’on appelle des « pickpockets numériques ».  

Enfin, pour les personnes qui se rendent dans des zones à haut risque dans des pays peu développés ou même des quartiers sinistrés, une chemise ou un autre vêtement ou accessoire résistant aux coupures est recommandé. Il existe des gammes de vêtements anti-agression contre les armes blanches ou les tessons de verre notamment.

Nous sommes sûrs que la grande majorité des déplacements que vous entreprenez se passent généralement sans incident, cependant, vous pouvez réduire le risque de l’inattendu, de l’exceptionnel, aux conséquences souvent catastrophiques en suivant quelques-uns des conseils simples et peu coûteux donnés ci dessus.

Pour les lecteurs de Breizh-info cette promotion de 15% sur tous ces produits et plus que vous retrouverez sur la gamme de « sécurité nomade » en rentrant « Breizh » sur notre site www.kamouflages.com jusqu’au 27 février.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V