Nantes. Johanna Rolland inaugure le marché du jeudi soir à Talensac… avec des chips au buffet

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Désormais, le marché de Talensac, à Nantes, sera ouvert jeudi soir, de 16h à 20 heures. L’inauguration a eu lieu ce 21 mars, en présence de Johanna Rolland qui a fait le tour du marché – où elle ne va pour ainsi dire jamais, même si elle n’a pas manqué de dire qu’elle en était une cliente régulière au temps reculé où elle habitait juste à côté, rue Jeanne d’Arc.

Accompagnée par un Vincent Touzet – président de l’Association des commerçants – haletant, Mme le maire de Nantes a fait le tour des étals. Avant de faire un court discours devant le cocktail du service protocole de la mairie – « Chips et traiteur industriel en plein milieu d’un marché qui réunit tous les métiers de bouche,  merci la mairie de Nantes », récriminait un commerçant outré.

Mme Rolland : des banalités, mais pas de rénovation du marché au menu

Lors de son allocution, Mme Rolland a enfilé plusieurs lieux communs comme des perles. Entre autres, qu’elle avait le « plaisir d’être ici », que « Talensac c’est une institution et un des marchés qui rayonnent », une salutation aux « 30 commerces pionniers » ouvertes ce jeudi soir, « un lieu qui a une histoire et une âme », etc. Le tout sous des voûtes et des murs naguère blancs mais désormais bien défraîchis – au désespoir des commerçants et des riverains, elle n’en a pas annoncé la rénovation.

De même, approchée par des riverains sur la question du compacteur tout le temps en panne et de la benne malodorante qui le remplace à intervalles très (trop) réguliers, elle a éludé : « nous cherchons une solution ». Néanmoins, le compacteur a été très rapidement remis en place ce vendredi midi : subitement réparé ? Saint Louis guérissait bien les écrouelles, Johanna aurait-elle des vertus pour les compacteurs en panne ?

L’ouverture le soir : un franc succès

Néanmoins le marché du soir est un franc succès, surtout en 17h30 et 20 heures – « en fait, il aurait peut-être fallu le faire entre 17 et 21 heures », se risque un vendeur. « Seize heures c’est trop tôt, les gens sont encore au travail ou à l’école ». Nombre de commerçants ont bien compris l’opportunité en proposant des dégustations, voire des ventes de vin au verre : « les produits sont bons, donc les gens reviendront et nous on gagne en visibilité », explique un charcutier, qui « espère qu’on gagnera de nouveaux clients. Il y a des gens qui travaillent, qui aiment les bons produits mais qui sont absents le week-end ou le matin, là on les voit, et puis il y aura le bouche à oreille ».

Deux groupes de musique étaient aussi présents sous la halle. En haut du marché, la Fourchette du Marché organisait un concert de variétés françaises, avec une soliste, Khloey, qui est aussi serveuse.

LBG

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

Nantes. Après l’affaire Kerivin, l’opposition s’attaque à tout le « système Rolland » (et Ayrault)

En révélant les malversations soupçonnées de Joëlle Kerivin, en même temps directrice (démissionnée) de la Folle Journée et de l'espace Simone de Beauvoir, les...

Johanna Rolland et Anne Hidalgo vont ramer ensemble…

Johanna Rolland (PS), maire de Nantes, a des ambitions nationales. Participer activement à la prochaine campagne présidentielle la fait saliver. Ce sera « porte-parole...

Perquisition à la Folle Journée de Nantes : Joelle Kerivin pas seule en cause

Il y a à Nantes une affaire Kerivin, un point c’est tout. Tel est, entre les lignes, le discours servi par Johanna Rolland et...

Après la chambre régionale des comptes, la P.J. s’intéresse au Voyage à Nantes

La presse nantaise l’a révélé samedi matin : la police judiciaire a perquisitionné jeudi dernier les locaux du Voyage à Nantes. Legs de l’époque Ayrault,...