photo-ronan-deniel
photo-ronan-deniel

Pour sa 96e édition qui se déroulera du 23 au 28 juillet, le festival de Cornouaille réunit trois grosses têtes d’affiche, que sont le Bagad Kemper, Kendji Girac et Yann Tiersen, qui joueront donc à Quimper cet été.

Pour ce rendez-vous estival devenu un incontournable sur le territoire, 150 000 visiteurs sont attendus ! D’ores et déjà, les réservations sont ouvertes pour ces quatre événements majeurs servis par des artistes prestigieux au Pavillon de Quimper.

photo-ronan-deniel
photo-ronan-deniel

Le Bagad Kemper : mercredi 24 juillet à 21 h

Pour son 70e anniversaire, la direction du festival a donné carte blanche au Bagad Kemper, une occasion pour ce bagad « légendaire » de partager des moments de son histoire. Ainsi, de nombreux invités sont annoncés, tels que Rozenn Talec et Marthe Vassalo au chant, mais aussi Tibo Niobé à la guitare et Jean-Pierre Riou, le guitariste de Red Cardell.

En 1ère partie : les jeunes sonneurs de Kreiz Breizh Akademi #7 présenteront leur travail à l’issue d’une année de formation avec Érik Marchand.

(Tarif : assis en gradins 25 € et assis en parterre 20 €)

Kendji Girac : jeudi 25 juillet à 21 h

Repéré au cours de l’émission The Voice, il mène depuis lors une carrière prometteuse avec la sortie de déjà trois albums. Issu de la tradition orale manouche, le chanteur guitariste défend une culture populaire, en revisitant les rythmes endiablés de la musique gipsy.

En 1ère partie : Tiny Feet, jeune artiste brestoise, est un talent à découvrir avec des morceaux de style pop-rock, aux accents électro qui ne sont pas sans rappeler Björk.

(Tarif : place debout uniquement 3  € (32 € en pré-réservation jusqu’au 1er juillet)

Yann Tiersen : vendredi 26 juillet à 21 h

C’est la première fois que le festival accueille cet artiste de renommée internationale. Grand mélodiste, compositeur extraordinaire, Yann Tiersen vient de sortir un neuvième album, All, enregistré dans le studio qu’il a construit à Ouessant, où il vit depuis quinze ans. Cet album, dont le titre signifie Autres en breton, est à nouveau profondément inspiré par la Bretagne et la beauté sauvage de l’île d’Ouessant, tout comme l’ont été en leur temps les titres utilisés pour le film Amélie Poulain. Yann Tiersen y joue de tous les instruments et s’est entouré de plusieurs interprètes dont Anna Von Hausswolff, qui chante en suédois sur Koad, et Ólavur Jákupsson qui chante en féroïen sur Erc’h, contribuant à la mélodie des émotions présentes au cœur de l’album.

(Tarif : assis en gradins 28 € et assis en parterre 25 €)

Samedi 27 juillet à 20 h 30

Kement Tu : « Tous azimuts » en français, sont les rencontres des ensembles traditionnels de la confédération de danse bretonne War’l Leur. Cinq ensembles de première catégorie concourront pour le titre de champion de Bretagne : Ar Rouedoù Glas de Concarneau, Ar vro Melenig d’Elliant, Armor argoat de Lorient, Quic en Groigne de Saint-Malo, Ar vro Vigoudenn de Pont-l’Abbé. Ils présenteront des spectacles chorégraphiés avec une dramaturgie et des costumes associant danse traditionnelle et mise en scène contemporaine.

(Tarif : assis en gradins 17 € et assis en parterre 15 €)

Renseignements et réservations :

Par courrier avec votre règlement au Festival – 5 bis rue de Kerfeunteun – 29000 Quimper – 02 98 55 53 53 – www.festival-cornouaille.bzh

Crédit photo : photo-ronan-deniel
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V