De la canette de soda au dépôt de gravats de plusieurs kilogrammes, chaque année, des tonnes de déchets sont laissées en forêt, et notamment dans les forêts de Bretagne. Avec l’arrivée du printemps, l’ONF observe une recrudescence de ces incivilités, nocives pour l’environnement et coûteuses pour la société. Elles exposent leurs auteurs à des sanctions.

Quelle que soit leur nature (gravats, électroménager, alimentaires, déchets verts…), les déchets polluent les eaux et les sols. Ils sont dangereux pour les animaux et parfois pour l’homme. Certains dépôts sauvages contiennent en effet des matériaux nocifs, comme l’amiante. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, même les déchets verts ne sont pas les bienvenus en forêt. En effet, ils favorisent les plantes envahissantes, mettent beaucoup de temps à se transformer en humus : ces résidus dégradent les sols forestiers et peuvent même les asphyxier. Chaque année, l’Office national des forêts ramasse plusieurs tonnes de déchets nocifs et polluants, ce qui représente un coût important pour la société.

Comment préserver notre environnement ?

Pour préserver la beauté et la vie des forêts, quelques gestes simples sont à adopter. Cela commence par le respect du milieu naturel qui vous accueille lors de vos promenades. Après un pique-nique, pensez à ramener vos déchets alimentaires, votre mégot de cigarette… Une fois chez vous, pensez au tri ! La plupart des matériaux comme le carton, le papier ou le verre se recyclent. Pour les déchets conséquents, utilisez les déchetteries mises à votre disposition par votre collectivité car les dépôts sauvages sont à bannir ! Que vous soyez un particulier ou un professionnel, ils sont passibles de sanctions.

En résumé, pensez à notre environnement, à votre environnement proche, et comportez-vous comme vous aimeriez que les gens se comportent lorsqu’ils sont invités chez vous !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V