L’Organisation mondiale de la santé énumère les 10 dangers auxquels l’humanité fait face dans son rapport de 2019 : les maladies infectieuses telle que le choléra, ou encore Ebola, sont parmi les plus redoutables. Pour vaincre ces épidémies alimentées par des guerres incessantes, la communauté internationale doit se mobiliser davantage. Sida, cancers, pollution et méfiance à l’égard des vaccins : la liste des défis à relever est longue.

Mais l’OMS est-elle capable de mener cette lutte dans son état actuel ? Le combat semble difficile sans une réforme interne de l’organisation. D’autre part, la science dicte une nouvelle réalité. He Jiankui, un biophysicien chinois, vient de réussir à modifier l’ADN de deux bébés pour les rendre résistants au VIH. Mais où tout cela peut-il nous mener ? Quel est le rôle de l’OMS et de la communauté internationale ? Et enfin, qui craint aujourd’hui de se faire vacciner, et pour quelle raison ? Pour faire le point sur la question, Oleg Shommer interroge Anne Sénéquier, chercheuse associée à l’IRIS.

Un reportage RT France.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine