Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) a été déclaré vainqueur de la 3ème étape du Giro par les commissaires de course, le 13 mai, s’imposant devant Arnaud Démare (Groupama-FDJ). Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) qui l’avait emporté sur le terrain, a en effet été déclassé, pour un changement de trajectoire dangereux lors du sprint final.

Primoz Roglic (Jumbo) reste en rose au terme d’une étape nerveuse et ennuyante, durant 220 km, qui, malgré le vent, n’ont inspiré personne pour faire des bordures ou tenter quelque chose. Seul le kamikaze japonais Sho Hatsuyama a tenté, parcourant 144km en solo, avant de voir le peloton fondre sur lui.

Le peloton du Giro s’attaque ce mardi à une étape longue de 235 kilomètres. Une étape accidentée entre Orbetello et Frascati, qui devrait sourire, peut être, à des puncheurs ou à des sprinteurs costauds.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine