La vedette de la SNSM des Sables d’Olonne s’est retournée ce vendredi matin lors d’une opération de secours. Il y avait sept sauveteurs bénévoles à bord dont trois sont décédés.

Au moins un marin était par ailleurs porté disparu puisque la vedette des sauveteurs était sortie porter assistance à un bateau de pêche en difficulté, le Carrera, dont le propriétaire n’avait toujours pas été retrouvé. Un bateau de pêche sorti en mer malgré toutes les recommandations de ne pas le faire en raison de la tempête Miguel.

 Le « SNS 061 Jack Morisseau » de la SNSM est un canot tout temps, supposé insubmersible et « autoredressable ».

Le Patron Jack Morisseau, dont la coque retournée à été rejetée par la mer sur une plage proche des Sables, avait appareillé suite à l’appel du patron-pêcheur du Carrera, qui avait directement contacté les sauveteurs sablais pour leur signaler une situation difficile alors qu’il souhaitait rentrer dans le port vendéen, où il était basé. La station avait alors fait appareiller son canot tout temps. Pendant ce temps, la balise de détresse du Carrera s’est déclenchée à 11H14 (à 0.8 mille du port des Sables) semblant indiquer un probable naufrage du bateau. Automatiquement alerté, le CROSS d’Etel a contacté la station SNSM des Sables, qui l’a informé qu’une opération de sauvetage venait d’être lancée. Peu après, dans une mer démontée, le canot des sauveteurs se retournait.

Voici le communiqué de la SNSM :

Le Canot Tous Temps Jack Morisseau de la SNSM a chaviré à 800 mètres des côtes, au large des Sables d’Olonne, avec 7 sauveteurs à bord. Alors que la tempête Miguel balaie la côte Atlantique, le canot de la SNSM partait en intervention secourir un bateau de pêche en difficulté.

La SNSM déplore le décès de trois sauveteurs bénévoles. Le reste de l’équipage ont pu être secourus.

‘Cette disparition tragique provoque une immense émotion dans la famille des Sauveteurs en Mer et nous rappelle les risques que prennent chaque jour nos bénévoles, pour secourir les personnes en difficulté en mer » indique Xavier de la Gorce, Président de la SNSM.’

Le CROSS Etel a coordonné l’opération de sauvetage et les autorités préfectorales sont sur place. Ce drame a nécessité l’intervention des pompiers, de l’hélicoptère Dragon 17 de la Rochelle et de plongeurs.

Le Président de la SNSM se rend aux Sables d’Olonne pour retrouver les membres de la station de sauvetage et les entourer dans cette terrible épreuve.

Cette triste nouvelle prend un écho tout particulier à Rouen, qui célèbre le monde maritime via son Armada 2019. Un bateau similaire à celui qui a chaviré (le Tout Temps) est actuellement sur les quais rives droite.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine