Douze enfants de jihadistes français sont de retour en France. Ils sont arrivés ce matin.

 

Dix sont orphelins. Les deux autres, une fille et un garçon âgés de 3 et 9 ans, ont été autorisés par leur mère à revenir en France. A leur arrivée, les enfants ont été soumis à un examen médical et psychologique. L’aide sociale à l’enfance est chargée de leur trouver une famille d’accueil, avant, peut-être, d’être remis à leurs proches, qui réclamaient leur retour.

Les conséquences de cette décision elle, si il y en a, n’interviendront éventuellement que dans quelques années, quand les responsables de ce rapatriement seront en retraite ?

Un débat sur Sud Radio à ce sujet

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine