combourg

Un pompier et un gendarme ont été violemment agressés cette nuit à Combourg, en Ille et Vilaine. L’agression s’est passée alors qu’un groupe d’individus lançait des deux d’artifice, samedi soir, nécessitant l’intervention des pompiers.

Un adjudant , Sapeur Pompier Volontaire (SPV) à Combourg, était d’astreinte et pour des raisons d’efficacité en cas d’intervention portait sa tenue de sapeur-pompier. il a repéré de son domicile en fin de soirée des tirs de fusées. Il s’est rendu sur les lieux (espace Malois) pour prévenir les utilisateurs du danger de tels actes aussi près de véhicules en stationnement. Sur place il a été agressé physiquement ; jeté à terre et roué de coups. Il a réussi à s’extraire et à prévenir le Codis qui l’a mis en relation avec la Gendarmerie.

A l’arrivée de la Gendarmerie celle-ci a également subi les agressions de ce groupe de personnes. Un dépôt de plainte pour agression a été déposé à la gendarmerie, le SPV victime des coups est passé aux urgences de Rennes, il lui a été prescrit 5 jours d’ITT.

Une agression condamnée par le président du département d’Ille et Vilaine, Jean-Luc Chenut, par ailleurs Président du Conseil d’administration du SDIS.

« J’exprime toute ma solidarité au sapeur-pompier et au gendarme victimes d’une violente agression hier soir à Combourg. Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte grave et formule le souhait que les auteurs puissent être rapidement identifiés, déférés à la Justice et sanctionnés avec toute la sévérité requise pour des actes commis à l’encontre de celles et ceux qui oeuvrent au quotidien pour notre sécurité collective ».

Ce n’est pas la seule agression du week-end concernant un pompier. Samedi soir, vers 22h, un équipage du centre de secours de Frontignan était mobilisé pour éteindre un feu de broussailles, suite à une querelle de voisinage. L’une des personne sur place a simulé un malaise, l’un des pompiers tentant alors de le secourir. Mais l’homme a commencé à s’agiter et lui a porté un coup de genou au visage. Effarant.

Crédit photos : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine