Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Musique. Amy MacDonald, une douce voix venue d’Ecosse

Ne partez pas en courant, nous ne vous parlerons pas aujourd’hui des dernières offres d’une célèbre chaîne de fast-food américaine mais  d’une chanteuse, Amy MacDonald, dont le nom est très répandu dans son pays, l’Ecosse.

Amy MacDonald a déjà une belle carrière derrière elle malgré son jeune âge (elle fêtera son 32ème anniversaire au mois d’août).

C’est en 2007 qu’elle se fit connaître au grand public avec This Is the Life, issu de son premier album, qui porte le même titre.
Douze ans plus tard, sa discographie compte quatre albums et près de cinquante chansons ressorties dans un best-of en 2018.

Dans un style pop-rock classique, sa voix est son principal atout et s’adapte tant aux morceaux mélancoliques (The Days of Being Young and Free, My Only One) qu’aux plus entraînants (Dream On, Life in a Beautiful Light).

Plusieurs titres disposent de clips à la mise en scène originale et dynamique et participent au succès de la chanteuse.

Femme de footballeur… et anti-Trump

Autre particularité, Amy McDonald est mariée à un footballeur, Richard Foster, défenseur du club de Saint Johnstone et passé brièvement par les Rangers, l’un des deux clubs phares du pays et celui que soutient sa femme et a été invitée à plusieurs reprises par la fédération écossaise pour interpréter Flower of Scotland, l’hymne national du pays, avant des rencontres internationales.

https://www.youtube.com/watch?v=7vkYiCdn834

Elle évoque ces moments exceptionnels dans le titre Pride (2012). C’était bel et bien une fierté pour l’écossaise !

La chanteuse s’est par ailleurs exprimée contre le Brexit en 2017, menaçant même de quitter la Grande-Bretagne s’il venait à être appliqué.

Elle est, comme la plupart de ses collègues, hostile au président des Etats-Unis, Donald Trump, et,  depuis son élection, chante sur un rythme lent et triste son titre 4th of July, qui évoque la fête de l’indépendance américaine et était à l’origine très enjoué.

Amy et la France

Le public français a déjà pu l’entendre « en live » à de nombreuses reprises puisqu’Amy MacDonald vient régulièrement dans l’hexagone et plus précisément à Paris, notamment en mars 2017 et à nouveau en mars dernier lors de tournées européennes. Elle avait également chanté à l’occasion d’une braderie de Lille en 2008 et bien sûr au festival interceltique de Lorient en 2017 pour l’année de l’Ecosse.

Très présente sur les réseaux sociaux, elle tarde à annoncer un nouvel album et partage actuellement des photos de son voyage de noces sans grand intérêt, elle reviendra cependant sur scène pour quelques concerts et un festival en Suisse au mois d’août.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Sociétal

Propagande en Ecosse. L’idéologie du genre « profondément ancrée » dans les écoles du pays

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte des Cornouailles britanniques : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Irlande : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Écosse : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

A La Une, International

La moitié des Écossais souhaitent l’abrogation de la loi folle « sur les crimes de haine »

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Ar Vran Fest, ur festival folk metal. 4 Munud e Breizh

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Concerts, censure, Etat de la France, Jeux Olympiques : l’interview du rappeur Millesime K

Découvrir l'article

International

Ecosse. Le nouveau leader du SNP renonce à un ministère de l’indépendance

Découvrir l'article

International

Kate Forbes et le fragile pluralisme écossais

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, International

Ecosse. L’avenir des Highland Games est menacé

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky