Les chercheurs d’Avast, spécialiste de la sécurité digitale, mettent en garde les utilisateurs d’Android contre une application nommée Number Finder, publiée par le développeur POZTechnology, qui est en réalité une arnaque à l’abonnement.

Elle s’apparente à une application mobile populaire qui prétend révéler l’identité des appelants inconnus. Number Finder a déjà été téléchargée plus d’un million de fois alors que l’ensemble des téléchargements des applications de ce même développeur s’élève à plus de 11 millions.

Après avoir téléchargé et ouvert Number Finder, les utilisateurs ont deux options : souscrire un abonnement mensuel pour lequel les informations de paiement sont requises à l’avance, ou bien la possibilité de fermer la fenêtre et d’entrer un numéro dont l’application révèlera l’identité après souscription. Si un utilisateur souhaite tester le service et indique un numéro de téléphone, qu’il existe ou non, Number Finder affichera toujours le même message : « une personne est liée à ce numéro », pour tenter de convaincre le consommateur de souscrire au service et de payer un abonnement mensuel pour savoir qui se cache derrière ce numéro.

Les chercheurs ont testé l’application en entrant un faux numéro, (+1) 63 66666666, et ils ont reçu le même message frauduleux. Selon les commentaires des utilisateurs sur Google Play, Number Finder ne parvient pas à faire correspondre un numéro avec l’identité d’un appelant une fois l’abonnement souscrit, contrairement à ce que l’application promet. Cette dernière n’a donc aucune autre fonctionnalité à offrir aux abonnés.

Avast a transmis l’information à l’équipe anti-malware de Google, et recommande à toutes les personnes ayant déjà téléchargé Number Finder d’annuler leur abonnement et de désinstaller l’application immédiatement. Afin d’éviter d’être victime de telles fraudes, le spécialiste de la sécurité digitale conseille aux utilisateurs de toujours vérifier les avis et les évaluations des applications sur Google Play et l’App Store d’Apple avant de les télécharger.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine