Alerte à la fraude sur l’application Number Finder

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Les chercheurs d’Avast, spécialiste de la sécurité digitale, mettent en garde les utilisateurs d’Android contre une application nommée Number Finder, publiée par le développeur POZTechnology, qui est en réalité une arnaque à l’abonnement.

Elle s’apparente à une application mobile populaire qui prétend révéler l’identité des appelants inconnus. Number Finder a déjà été téléchargée plus d’un million de fois alors que l’ensemble des téléchargements des applications de ce même développeur s’élève à plus de 11 millions.

Après avoir téléchargé et ouvert Number Finder, les utilisateurs ont deux options : souscrire un abonnement mensuel pour lequel les informations de paiement sont requises à l’avance, ou bien la possibilité de fermer la fenêtre et d’entrer un numéro dont l’application révèlera l’identité après souscription. Si un utilisateur souhaite tester le service et indique un numéro de téléphone, qu’il existe ou non, Number Finder affichera toujours le même message : « une personne est liée à ce numéro », pour tenter de convaincre le consommateur de souscrire au service et de payer un abonnement mensuel pour savoir qui se cache derrière ce numéro.

Les chercheurs ont testé l’application en entrant un faux numéro, (+1) 63 66666666, et ils ont reçu le même message frauduleux. Selon les commentaires des utilisateurs sur Google Play, Number Finder ne parvient pas à faire correspondre un numéro avec l’identité d’un appelant une fois l’abonnement souscrit, contrairement à ce que l’application promet. Cette dernière n’a donc aucune autre fonctionnalité à offrir aux abonnés.

Avast a transmis l’information à l’équipe anti-malware de Google, et recommande à toutes les personnes ayant déjà téléchargé Number Finder d’annuler leur abonnement et de désinstaller l’application immédiatement. Afin d’éviter d’être victime de telles fraudes, le spécialiste de la sécurité digitale conseille aux utilisateurs de toujours vérifier les avis et les évaluations des applications sur Google Play et l’App Store d’Apple avant de les télécharger.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Vote du Pass sanitaire : touché mais pas coulé – JT de TVLibertés du lundi 26 juillet 2021 [Vidéo]

À la une du journal de TVLibertés du lundi 26 juillet, retour sur la mobilisation anti pass sanitaire de...

Un dimanche ordinaire à Nantes : trois rixes, un règlement de comptes, des coups de feu…

Le soir du dimanche 25 juillet, une sorte de folie semblait s'être emparée de Nantes, entre un règlements de...

Articles liés

Les cyber-risques sur les ordinateurs de particuliers sont en hausse de 27 %

Les cybermenaces représentent un risque de plus en plus élevé pour les consommateurs du monde entier. Selon l'étude Avast Global PC Risk Report 2020,...

COVID-19. Une campagne de publicité malveillante cible les utilisateurs d’Internet Explorer pour voler leurs informations

Les cybercriminels profitent de la crise liée au COVID-19 pour tirer profit de cette situation inédite qui touche aujourd'hui le monde entier. Une équipe...

Informatique. 39 % des Français ne sauvegardent pas leurs données et fichiers

39 % des Français ne sauvegardent pas leurs données ou leurs fichiers, s’exposant ainsi à une perte en cas de destruction ou de suppression,...

Avec Avast, comment se protéger des applications malveillantes qui profitent du coronavirus

Alors que des centaines d'applications dédiées au COVID-19 ont vu le jour au cours de la semaine passée, et que d'autres vont suivre, les...