Canicule. En Bretagne aussi, les habitants se sont adaptés

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

À la fin du mois de juillet, la canicule qui s’est abattue sur l’ensemble de la France a aussi touché la Bretagne. Avec 40,1 °C à Rennes, la région a battu le record de température la plus élevée de toute son histoire. Autrefois réputée pour être la région la plus agréable en cas de canicule, la Bretagne ne semble pas non plus épargnée par le réchauffement climatique. Résultat, les habitants et les travailleurs sont obligés de s’adapter à ces nouvelles conditions.

Comment les entreprises se sont adaptées à la chaleur en Bretagne ?

En période de canicule, la Bretagne est une région particulièrement appréciée par les touristes. Les températures y restent généralement douces et le vent vient rendre l’air respirable. Néanmoins, à la fin du mois de juillet, même la région bretonne n’a pas été épargnée. Résultat, les habitants ont dû s’adapter, notamment les employeurs et leurs employés.

Et notamment le secteur de la construction qui a été temporairement à l’arrêt comme d’autres métiers qui s’exercent souvent dans des conditions pénibles. Certains patrons invitaient leurs salariés à travailler à la maison pour éviter les bureaux étouffants. L’agence Domaliance à Vannes demandait, quant à elle, comme d’autres entreprises du même type, de laisser à disposition des employés de maison de l’eau fraîche en permanence.

La Bretagne doit-elle craindre l’augmentation des températures ?

À Rennes, le record absolu de température a été battu le 23 juillet avec 40,1 °C. Une mauvaise nouvelle pour la région qui était relativement préservée des épisodes de chaleur jusqu’à présent grâce à son climat si particulier. D’ailleurs, lors des périodes de canicules, la Bretagne attire de nombreux touristes désireux de trouver un peu de fraîcheur, même pour un week-end. Si les professionnels du tourisme s’en réjouissent, ce n’est pas le cas des autres travailleurs.

Cependant, l’augmentation des températures en Bretagne est à relativiser puisque ces épisodes de canicules restent plus rares que sur le reste du pays et la situation géographique de la région continue à en faire une zone particulièrement préservée. Sur le long terme, la montée des eaux pourrait inquiéter certaines villes, mais actuellement, la montée des températures en Bretagne est un problème davantage national que breton.

Vers un autre épisode de canicule en août ?

Si l’on en croit les données météorologiques, les risques d’un nouvel épisode de canicule en août seraient très élevés. Dès le 11 août, les hautes pressions devraient faire revenir le soleil et la chaleur. Une fois de plus, la Bretagne ne devrait pas être épargnée. Même s’il est impossible de le prévoir aussi longtemps à l’avance, les températures devraient beaucoup grimper.

Pour les vacanciers, ce n’est pas une mauvaise nouvelle. Les plages bretonnes seront alors sans doute envahies et les touristes profiteront des températures pour profiter de la douce température de l’océan Atlantique. Cependant, les locaux seront plus à plaindre, notamment parce qu’il leur faudra aménager leur quotidien pour supporter ces chaleurs. L’économie qui ne dépend pas du tourisme risque alors d’en souffrir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi Tell, co-fondateur du collectif Peuple...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de voir ce débat hallucinant ce...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986, on passe à près de...

Nantes. Un migrant délinquant souhaite « rentrer en Algérie » : le tribunal refuse d’accéder à sa requête…

Pour une fois qu'un migrant souhaite rentrer chez lui ! Ce 25 juillet, un Algérien qui se dit âgé de 18 ans tout juste...