Cyclisme. Vuelta 2019. Le parcours détaillé du Tour d’Espagne

vuelta2018

Le Tour de France vient tout juste de s’achever. Les critériums suivent, puis quelques autres courses (Tour de Burgos, Utah, Pologne, Clasica San sebastian) moins médiatisées, avant le Tour d’Espagne, la Vuelta 2019. Qui succédera à Simon Yates, vainqueur d’une chouette édition 2018 ? Réponse entre le 24 août et le 15 septembre. On vous donne ci-dessous le programme détaillé, étape par étape.

Une course à suivre, en intégralité comme chaque année, avec les équipes d’Eurosport.

La Vuelta 2019; comment ça se présente ?

Du samedi 24 août au dimanche 15 septembre 2019, la Vuelta sera composée de 21 étapes et couvrira une distance totale de 3272,2 km. Le départ se fera de Torrevieja, et l’arrivée comme chaque année, à Madrid.

  • 6 étapes de plaine
  • 4 étapes accidentées
  • 9 étapes de montagne
  • 1 épreuve contre la montre en individuel
  • 1 épreuve contre la montre par équipe
  • 2 journées de repos

La Vuelta 2019 : le parcours détaillé

1ère étape : Torrevieja – Torrevieja (24 août)

Un contre la montre par équipes pour commencer, et pour que les rouleurs prennent un peu d’avance sur les grimpeurs, en prévision de la montagne.

2ème étape : Benidorm – Calpe (25 août)

Une étape pour puncheurs sans aucun doute.

3ème étape : Ciudad del Juguete – Alicante (26 août)

Rebelotte. Le profil de cette année est vraiment intéressant

4ème étape : Cullera – El Puig (27 août)

Est-ce que les sprinteurs contiendront les puncheurs ? Pas certain.

5ème étape : L’Eliana – Observatorio Astrofisico de Javalambre (28 août)

Première grosse étape de montagne, première sélection entre leaders

6ème étape : Mora de Rubielos – Ares del Maestrat (29 août)

On remet le couvert, cela sent la course de côte à l’arrivée.

7ème étape : Onda – Mas de la Costa (30 août)

Encore une arrivée au sommet, on va se régaler.

 

8ème étape : Valls – Igualada (31 août)

La journée devrait bénéficier aux puncheurs

9ème étape : Andorra la Vella – Cortals d’Encamp (1er septembre)

Sans doute l’étape reine de ce Tour d’Espagne. Courte, mais intense. Il y aura de gros écarts.

2 septembre : repos

10ème étape : Jurançon – Pau (3 septembre)

Un contre la montre en France. L’occasion pour les rouleurs de reprendre du temps, éventuellement perdu.

11ème étape : Saint-Palais – Urdax (4 septembre)

Etape pour puncheurs à nouveau. Finalement, vu le nombre d’étapes qui leurs sont dédiées, des puncheurs pourraient très bien se retrouver bien placer au général.

12ème étape : Circuito de Navarre – Bilbao (5 septembre)

Pays basque. Puncheurs là encore. Les sprinteurs doivent commencer à trouver le temps long.

13ème étape : Bilbao – Los Muchachos (6 septembre)

Vamos Muchachos ! Cette étape va faire très mal, surtout à l’arrivée. Sélection assurée.

14ème étape : San Vicente de la Barquera – Oviedo (7 septembre)

Allez, peut être enfin une étape pour sprinteurs, encore qu’il faut passer la madera.

15ème étape : Tineo – Santuario del Acebo (8 septembre)

C’est reparti pour la montagne. A vous dégoûter des ascensions…sauf le public !

16ème étape : Pravia – Alto de la Cubilla (9 septembre)

Une étape que les sprinteurs ne voudront rater pour rien au monde

10 septembre : repos

17ème étape : Aranda de Duero – Guadalajara (11 septembre)

Les montagnes russes, et la possibilité de faire une belle chevauchée fantastique. Franchement, cette Vuelta semble d’une difficulté hors norme.

18ème étape : Comunidad de Madrid – Viejo Becerril de la Sierra (12 septembre)

Etape pour sprinteurs, et repos pour les autres dans le peloton.

19ème étape : Avila – Toledo (13 septembre)

Dernière occasion de tenter un coup.

20ème étape : Arenas de San Pedro – Plataforma de Gredos (14 septembre)

Une étape qui va se terminer au sprint à la veille de l’arrivée

21ème étape : Fuenlabrada – Madrid (15 septembre)

Et un contre la montre final. Pas de champagne. A bloc pendant 20 bornes, pour arracher le maillot de leader, ou pas !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !