Michael Woods (EF Education First-Drapac) s’est imposé dans une 17ème étape de la Vuelta dantesque, au sommet du mont Oiz, mercredi 12 septembre.  Simon Yates reste en rouge devant Alejandro Valverde, tandis que Quintana a perdu énormément de temps, tout comme Pinot ou Gallopin.

La dernière montée, avec des passages à 20%, a été terrible. Elle confirme toutefois que la Vuelta, cette année, est bien plus intéressante que le tour de France. Il y a de la bagarre à chaque étape quasiment, et de nombreuses échappées vont au bout, tout en ayant un impact sur le général.

Michael Woods a dédié sa victoire à son bébé, mort-né il y a deux mois, et qui lui a donné la force de lâcher Majka et Teuns, toujours placés jamais gagnants dans cette Vuelta.

La fin de semaine s’annonce dantesque, tant les écarts ne sont pas élevés entre Yates, Valverde, ou la révélation Enric Mas.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine