Rennes : démonstration de force du maire anti-pesticides de Langouët

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« Non aux pesticides ! ».  C’est le message lancé par Daniel Cueff, le maire de Langouët, un village de 602 habitants situé à proximité de Rennes.

Au printemps dernier, l’élu avait pris un arrêté municipal qui interdisait l’utilisation de pesticides près des habitations, et plus précisément à 150 mètres de celles-ci. La mesure, qui visait d’après le principal intéressé à protéger les habitants, n’a été que peu appréciée par les autorités puisque Daniel Cueff fait désormais l’objet d’une procédure judiciaire.

Manifestation à Rennes : Daniel Cueff soutenu par Charlie Hebdo

Jeudi matin, c’est à l’occasion de la première convocation de Daniel Cueff devant la justice que plusieurs centaines de manifestants –un millier selon les organisateurs- se sont réunis près du tribunal administratif de Rennes.
Des habitants du village mais aussi des journalistes de Charlie Hebdo, des associations et des militants écologistes tenaient à exprimer leur soutien au Maire. S’ils sont opposés aux pesticides, dont ils jugent les conséquences néfastes, l’envoi de cette affaire devant la justice n’est pas non plus sans les indigner.

🌺STOP AUX PESTICIDES !✍️La rédaction de Charlie est à Rennes, suivez notre direct sur Facebook toute la matinée…

Posted by Charlie Hebdo on 2019 m. rugpjūčio 22 d., ketvirtadienis

 

A l’origine de la plainte, la préfecture d’Ille-et-Vilaine était donc la première cible des messages protestataires de la foule.

Nous voulons des coquelicots

Daniel Cueff fait partie d’une association nommée simplement « Nous voulons des coquelicots » et fondée lors de l’été 2018. Elle propose une pétition en ligne contre les pesticides et bénéficie du soutien de nombreux maires. Elle a également l’appui de nombreuses ONG et de personnalités. Leur initiative a été relayée par Charlie Hebdo, d’où la présence de membres de la rédaction du journal à Rennes pour la manifestation.

A son arrivée au tribunal, l’accusé a assumé sa position et même clamé l’importance de son combat.

L’arrêté, estimé illégal par la préfecture, pourrait être invalidé. Daniel Cueff risque quant à lui une amende.

Photos d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Philippe de Villiers : « La France peut mourir ! »

Eric Morillot reçoit Philippe de Villiers pour son livre événement « Le jour d’après » (Éditions Albin Michel), actuellement...

De la Perse à l’Iran : 3 000 ans de civilisations

Dans les pas de la journaliste Samira Ahmed, une exploration de l’histoire de la Perse au travers de sa...

Articles liés

Tyrannie sanitaire. Le centre de shopping Alma à Rennes, précurseur du monde d’après ?

« J'suis cocu mais, content » chantait Serge Lama dans Les Petites femmes de Pigalle. Un précepte qui pourrait s'appliquer aux consommateurs qui, pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient des contrôles ont été attaqués....

Rennes. La piscine de Bréquigny dégradée ce week-end

Y'a-t-il un endroit qui n'est pas touché par les incivilités actuellement ? Samedi 1er mai, des dégradations ont été constatées à la piscine de...

Tour d’horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont

Tour d'horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont https://www.youtube.com/watch?v=l1nG1Ka5UXY Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...