Le REEB (Réseau d’éducation à l’environnement en Bretagne), Bretagne Vivante et UBAPAR (Union bretonne pour l’animation des pays ruraux) organisent le séminaire de lancement du plan régional d’action « Éduquer à et dans la nature » le Jeudi 29 Août 2019 au centre Ti Menez Are de Brasparts (29).

Le plan régional d’action est consultable en cliquant ici

Il regroupe des enjeux pluridisciplinaires permettant de soutenir le projet d’éducation dans la nature, un inventaire d’actions possibles classées par public et toute la logistique de ce plan (accompagnement, communication, etc.) Mais c’est aussi un temps qui va permettre à tous les acteurs – professionnels de l’environnement et de l’éducation, animateurs, représentants régionaux, partenaires mais aussi particuliers – d’échanger librement et ouvertement sur leurs pratiques et les perspectives de développement du plan d’actions, à leur échelle.

Infos pratiques :

  • Jeudi 29 Aout 2019
  • A TI MENEZ ARE (29)
  • Tarif #1: Séminaire inaugural gratuit et ouvert à tous (sous limite des places disponibles)
  • Tarif #2 : Prévoir un budget de 13€ pour le déjeuner, à régler sur place

Programme de la journée :

09:30 : Accueil
10:00 : Introduction en plénière
10:15 : Conférence (sous réserve de conférencier) – La nature et l’éducation
12:30 : Déjeuner
14:00 : S’approprier le plan – Ateliers
15:00 : Le mot des partenaires
15:30 : Les actions des trois années à venir – Ateliers
16:30 : La pépite des engagements
17:00 : Fin de ce lancement du plan d’actions régional !

Pourquoi éduquer à et dans la nature ?

Cette question, ce sont les organisateurs qui y répondent :

« Du côté de l’environnement, les biologistes, écologues, géographes, naturalistes, faisant le constat d’une perte de la biodiversité et des problèmes environnementaux passés, présents et futurs, inventaient la protection et la sensibilisation.

Du côté de l’éducation, médecins, enseignants, animateurs relevaient avec l’urbanisation grandissante, la nécessité de remettre les enfants dans la nature pour des besoins de santé, d’apprentissage et de socialisation.

Du côté de la société, nous partions d’un constat simple : les enfants sont les adultes, les citoyens et les décideurs de demain; les sensibiliser à la découverte de la nature et sa protection les amèneront plus tard à la respecter, car on respecte ce que l’on connaît et ce que l’on comprend. Le changement des comportements se joue dès l’enfance.

Puisque de même que l’on n’apprend pas à marcher par une leçon sur les lois de l’équilibre, il ne peut y avoir d’apprentissage à la nature sans immersion dans la nature. De ce fait, l’éducation dans la nature est devenue une évidence.»

Photos d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine