Rendez-vous de l’Erdre à Nantes : épidémie de vols de colliers et de téléphones

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Les voleurs de collier continuent de sévir. Vendredi dernier, au moins 15 personnes se sont faits délester qui de leurs colliers, qui de leurs téléphones, au Rendez-vous de l’Erdre. Une quinzaine de plaintes ont été déposées.

Selon les victimes, les voleurs sont souvent très jeunes, « principalement nord-africains et africains », constate un proche du dossier. « Les jeunes branleurs de cité s’y mettent aussi », relève crûment un policier nantais.

Par ailleurs les deux voleurs de collier arrêtés le 29 août et relâchés le lendemain n’ont pas seulement fait une victime : ils en ont fait deux autres à 11h30 boulevard des Anglais – une femme de 72 ans – et 11h40 rond-point de Rennes –un homme de 49 ans cette fois-ci. Les deux voleurs se disent âgés de 15 et 12 ans. Un autre vol a eu lieu rue de Fleurus à 18 h le 29 août, cette fois les auteurs se disent âgés de 15, 16 et 17 ans et ont été arrêtés très peu de temps après leur vol.

Du fait de leur minorité, les réponses judiciaires « seront faibles, voire très faibles », relève un policier nantais. « Au mieux, ils seront convoqués dans un an devant le juge des enfants. Pour qu’ils aillent en prison, il faut qu’ils en fassent des dizaines, de vols ».

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Démarches administratives en ligne : comment éviter les arnaques ?

Si de plus en plus de démarches administratives sont réalisables en ligne, plusieurs sites peu recommandables proposent aux consommateurs...

Articles liés

Nantes. Elles simulaient des malaises pour voler des voitures

Une conductrice dans une voiture, seule. Une fille qui simule un malaise sur la route. Un piège qui se referme. Par ce mode opératoire...

Nantes. Vols à la tire dans le tramway : encore un clandestin interpellé

Autre phénomène de la délinquance de voie publique nantaise qui empoisonne littéralement la vie des habitants et des visiteurs de Nantes depuis cinq à...

Lannion. Un couple de septuagénaires séquestré par des individus originaires de Seine-Saint-Denis

À Lannion, un couple de septuagénaires avait été séquestré par quatre individus en mai 2020. Ces derniers ont été récemment interpellés en Seine-Saint-Denis. Lannion :...

Loire-Atlantique. Vols de carburant, à l’étalage, de véhicules : A la campagne, les délinquants ne chôment pas

Dans la nuit du 25 au 26 août vers 1 heures du matin, une société de transports à Saint-Julien de Concelles a appelé la...