Gastronomie. Bouche B à Carhaix : pour un succulent déjeuner biologique

A LA UNE

Bouche B à Carhaix est un restaurant situé juste en face la Biocoop (76 avenue Victor Hugo). Un restaurant qui n’est ouvert que le midi, du lundi au vendredi, et qui a l’originalité (et la bonne idée) de ne servir que du bio. Un choix gagnant, on vous explique pourquoi.

Le restaurant a ouvert en 2013, et chaque midi, ne désemplit pas, signe d’une réussite certaine. Au menu, chaque jour, des plats locaux et différents mitonnés par les cuisiniers et les cuisinières qui s’activent au fourneau. Le décor est assez « new look », ce n’est pas forcément l’atout principal du restaurant, mais ça colle parfaitement avec l’idée d’une « cantine biologique ».

Pour déjeuner, vous avez le choix entre des formules entrée, plat et dessert à 16,5 et 15,5 € selon que cela soit avec viande ou végétarien. Et 3 euros moins cher s’il n y a que entrée-plat, ou plat-dessert. C’est plus cher qu’un menu ouvrier du midi certes, mais vous avez la qualité, la fraîcheur et le localisme en prime.

Bouche B, c’est un concept de self-service. Vous prenez plateau, assiette, couverts, et vous vous servez d’abord parmi les diverses entrées fraîches (des salades, des céréales biologiques, des légumes, il y en a pour tous les goûts). Du choux, des salades de quinoa travaillées ou de riz, du taboulé, du houmous, des olives, chacun trouvera la ou les entrées qu’il lui faut.

À suivre, deux plats végétariens au choix, deux plats avec viande ou poisson au choix. Là encore, les produits sont travaillés, en sauce (ou pas). C’est frais, savoureux. Ne vous attendez pas à une présentation gastronomique, vous mangez comme à la cantine, mais n’est-ce pas ce qu’on demande pour déjeuner le midi ? La quasi totalité des aliments sont achetés dans un rayon de 30 km autour de Carhaix (et notamment auprès de la Biocoop juste en face), ce qui assure une traçabilité et une fraîcheur à toute épreuve.

En dessert, des salades de fruits frais, des gâteaux maisons, là encore, il y en a pour tous les goûts, et avec la qualité et le bon goût par-dessus tout. Que demande le peuple ? Les amateurs de café se verront proposer différentes variétés en dessert pour terminer le repas, tandis que des boissons biologiques (alcoolisées ou pas) peuvent agrémenter un repas. Un repas auquel, pour un midi, on donnerait facilement la note de 18 ou 19 sur 20. Pourquoi ? Car il n’entraîne aucun souci de digestion pour un midi malgré entrée, plat et dessert, ce dont beaucoup de restaurants ne peuvent se targuer. Car on y mange bio et local, ce qui constitue là encore une exception dans la restauration aujourd’hui. Enfin, les prix, pour du bio, sont plus qu’abordables.

Seul bémol ? On se sent rapidement à l’étroit dans le restaurant car il y a du monde, ça défile, et les tables sont proches les unes des autres, ce qui empêche, par exemple, un repas en amoureux (mais pour un repas en amoureux, on préférera le soir, non ?). Pour le reste, bravo aux concepteurs du restaurant (c’est-à-dire à Marion Le Rousic) et aux cuisiniers (c’est-à-dire encore à Marion Le Rousic accompagnée de toute son équipe). Ils montrent la voie à ce que devrait être aujourd’hui la cuisine en restauration. Saine, locale, biologique, et bonne.

Rien d’autre à ajouter, si ce n’est que si vous vous arrêtez à Carhaix pour déjeuner, pensez à Bouche B, vous ne serez pas déçus du voyage.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Reportage au 7e Forum de la Dissidence de Polémia

« La majorité c’est vous, les extrémistes ce sont eux. Immigration, islamisation, laxisme judiciaire, partialité médiatique, comme vous 60%...

USA. Un juge américain porte un coup d’arrêt à l’obligation vaccinale des soignants dans plusieurs Etats

Aux #EtatsUnis, #JoeBiden essuie un nouveau revers dans sa volonté d’imposer la #vaccination à des millions d’Américains. Un juge...

Articles liés