Urgences. Les 12 mesures proposées par le Gouvernement

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Lundi 9 septembre 2019, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé un plan pour les services d’urgences en grève depuis près de six mois, plan qui compte notamment douze mesures visant à enrayer la tiers mondisation croissante de notre service de santé, qui profite de moins en moins aux citoyens, qui payent pourtant leurs impôts, et aux personnels hospitaliers, exploités et mal payés.

Il s’agit d’un « pacte de refondation » avec la mise sur la table de 750 millions d’euros sur trois ans. Un pacte qui ne prévoit toutefois pas les principales revendications des grévistes, à savoir des lits supplémentaires et des postes en plus. La grève pourrait donc se prolonger.

Sans la prise en compte de la crise sociétale que nous traversons dans sa globalité, ces annonces risquent de rester au stade de la communication, et du rafistolage. Pendant ce temps, la population française, notamment celle de la ruralité, qui paye des impôts sans bénéficier des mêmes services que dans les grands centres urbains, est laissée en situation de danger potentiel.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine –

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tour d’Italie (cyclisme). Caleb Ewan remporte la 5e étape du Giro 2021

La 5ème étape du Giro 2021 semblait réservée aux sprinteurs, c'est ce qui s'est passé. En conclusion, après une...

Argent public et immigration. Gilles Pennelle dénonce les manoeuvres de la Région Bretagne

Conseiller régional de Bretagne, Gilles Pennelle a dénoncé dans un communiqué une nouvelle subvention de la région Bretagne à...

Articles liés

Hôpital de St-Nazaire. Un médecin propose une bagarre… au père d’une victime. Témoignage

Le personnel médical est à bout, et cela se comprend eu égard des conditions de travail dans lesquelles il travaille au quotidien, notamment aux...

Des réseaux académiques européens appellent à lever les obstacles au transfert des données de santé

Selon un nouveau rapport des réseaux académiques européens, les problèmes juridiques entravent le partage des données de santé avec des chercheurs en dehors de l’UE/Espace économique européen (EEE). Les auteurs appellent à...

Décédé en 2014 aux urgences de Carhaix, sa famille demande réparation

Le drame se passe le 27 décembre 2014. Un homme est admis aux urgences de Carhaix, souffrant de douleurs thoraciques fortes. Aucun diagnostic n'est...

Covid-19. Didier Raoult : « Personne ne sait ce qui arrêtera le virus »

Didier Raoult : « Personne ne sait ce qui arrêtera le virus ». Didier Raoult est directeur de l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection à Marseille. Il...