Pharmacie online. Tout savoir sur l’achat de médicaments en ligne

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

L’achat de médicaments sur Internet est autorisé en France, mais encadré, de manière stricte. Seuls des médicaments non soumis à prescription médicale peuvent être vendus ainsi. On vous explique ce qu’il faut savoir sur l’essor des pharmacies en ligne et sur l’achat de médicaments sur Internet.

Tout d’abord, pour ouvrir une pharmacie en ligne, c’est comme pour ouvrir une pharmacie physique. Il faut une autorisation officielle donnée par l’État, ou plutôt par l’ARS, l’agence régional de santé.  Puis le site internet doit être signalé au conseil de l’ordre des pharmaciens, et le pharmacien déclarant le site est responsable du contenu du site. Il a alors des devoirs légaux, comme faire figurer l’adresse physique de son entreprise, sa licence de pharmacie, ou encore son RPPS : le répertoire partagé des professionnels de santé.

Si vous commandez un médicament en ligne, assurez-vous que toutes ces informations soient bien disponibles (un bon exemple avec pharma-gdd, une pharmacie en ligne validée et testée par UFC-Que Choisir sur laquelle vous retrouverez toutes les informations nécessaires et rassurantes pour le patient dans la partie dédiée aux mentions légales notamment).

Les risques associés à l’achat de médicaments sur des sites non autorisés

Le ministère de la Santé explique par ailleurs les risques liés à l’achat de médicaments sur des sites non autorisés, notamment à l’étranger. La qualité des médicaments n’est pas garantie sur les sites qui ne présentent pas les autorisations évoquées plus haut (et vous pourriez donc vous retrouver avec des médicaments trafiqués, et donc des problèmes de santé). « Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on trouve des médicaments falsifiés ou contrefaits partout dans le monde. Il peut s’agir de mélanges de produits toxiques comme de préparations inefficaces. Certaines contrefaçons ressemblent tant au produit authentique qu’elles trompent aussi bien les professionnels de santé que les patients. Mais, dans tous les cas, elles sont d’origine inconnue et leur composition n’est pas fiable. Elles sont toujours illégales. Il y a des contrefaçons pour toutes les sortes de médicaments, spécialités ou médicaments génériques. » explique le site du ministère de la Santé.

De leur côté, les pharmaciens en ligne agrémentés, eux, ne proposent que des médicaments qui répondent à des normes établies et mises en place par les autorités sanitaires en France.

Pourquoi acheter dans une pharmacie en ligne ?

C’est un service qui bénéficie notamment aux personnes à mobilité réduite. Mais aussi aux personnes habitant dans la ruralité. Plus besoin ainsi de faire des dizaines de kilomètres pour acheter simplement du Doliprane. Cela permet également de faire jouer la concurrence et de trouver, éventuellement, des prix moins chers en ligne. Selon Sofinscope, le budget santé qui reste à la charge des Français par an est de 558 euros. Toutes les recherches d’économie sont bonnes à prendre.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

Des réseaux académiques européens appellent à lever les obstacles au transfert des données de santé

Selon un nouveau rapport des réseaux académiques européens, les problèmes juridiques entravent le partage des données de santé avec des chercheurs en dehors de l’UE/Espace économique européen (EEE). Les auteurs appellent à...

Contre l’obsolescence programmée des médicaments, par le Professeur Raoult

Contre l'obsolescence programmée des médicaments, par le Professeur Raoult https://www.youtube.com/watch?v=4U0wDOU-R5o Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention...

Covid-19. Didier Raoult : « Personne ne sait ce qui arrêtera le virus »

Didier Raoult : « Personne ne sait ce qui arrêtera le virus ». Didier Raoult est directeur de l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection à Marseille. Il...

André Comte-Sponville. « La santé est précieuse mais arrêtons d’en faire la valeur suprême »

André Comte-Sponville, Philosophe et auteur de "Que le meilleur gagne!" aux Editions Robert-Laffont était l'invité de Patrick Roger et Cécile de Ménibus sur Sud...