Histoire mondiale de la guerre froide, La Terre du Milieu, Atlas des crises et des conflits, Le mur de Berlin, Faux témoignages : la sélection littéraire de la semaine

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Histoire de la guerre froide, La Terre du Milieu, Atlas des crises et des conflits, Le mur de Berlin, Faux témoignages : Voici la sélection littéraire de la semaine.

Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)

De Odd Arne Westad

Confrontation homérique entre le capitalisme et le socialisme, la guerre froide a atteint son paroxysme entre 1945 et 1989. Pourtant, ses origines remontent à des temps bien plus anciens, et on en perçoit aujourd’hui encore les conséquences. À son apogée, elle a cimenté un système international structuré autour de deux superpuissances, un monde bipolaire dans lequel le pouvoir et la violence – ou le chantage à la violence – sont devenus les critères des relations internationales ; un monde, enfin, où les convictions tendent vers l’absolu, vouant l’adversaire aux gémonies.

Avec une remarquable hauteur de vue, l’historien Odd Arne Westad situe la guerre froide en tant que phénomène mondial – évoquant Cuba, la Corée, l’Angola, le Pakistan, l’Égypte, l’Iran… autant de pays sommés de prendre position dans cette vaste lutte idéologique –, et partant des années 1890, date de la première crise capitaliste mondiale, de la radicalisation du mouvement ouvrier européen et de la transformation de l’Amérique et de la Russie en empires transcontinentaux, pour s’arrêter une centaine d’années plus tard, autour de 1990, avec la chute du mur de Berlin, l’effondrement de l’Union soviétique et, en définitive, l’émergence des États-Unis comme véritable puissance hégémonique mondiale. Une somme magistrale, qui fera date.

Traduit de l’anglais par Martine Devillers-Argouarc’h

Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991) – Odd Arne Westad Perrin 28 €

La Terre du Milieu, Tolkien et la mythologie germano-scandinave

De Rudolf Simek

Explorer la Terre du Milieu à travers la mythologie, mettre en évidence les influences notables des littératures germanique et scandinave sur les œuvres du philologue d’Oxford, notamment dans Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux et Le Silmarillion, telle est l’ambition de ce livre. C’est que les lettres germaniques et scandinaves trouvèrent un écho important chez le romancier comme chez l’universitaire : création des noms de lieux et de personnages, de créatures fabuleuses, reprise de vieux motifs littéraires et invention de systèmes d’écriture pour imaginer une nouvelle mythologie.

Aucun ouvrage, en France, ne portait sur l’importance de ces mythologies dans l’œuvre de Tolkien. C’est chose faite : en dix chapitres, R. Simek examine ainsi la toponymie, la linguistique, la mythologie, la cosmologie, la runologie ou la géographie de la Terre du Milieu, tout en offrant des traductions de plusieurs grands textes du Moyen Âge islandais. Toutes choses qui ont contribué à l’ambiance médiévale de la Terre du Milieu.

Un livre qui passionnera les fans de Tolkien, mais aussi les férus de mythologie nordique qui pourront ainsi mieux décoder la littérature autour du Seigneur des anneaux.

La Terre du Milieu, Tolkien et la mythologie germano-scandinave  Rudolf Simek Passés Composés 22 €

Atlas des crises et des conflits

De Pascal Boniface et Hubert Védrine

Crises et conflits ne cessent de se multiplier et font la une de l’actualité. Mais le rythme quotidien de l’information ne permet pas toujours de les situer dans le temps long, d’en  connaître les racines historiques, d’en saisir les enjeux stratégiques et d’envisager les scénarios futurs. Cet atlas est un outil intéressant, mais engagé pour tenter de comprendre de façon simple un monde complexe.

Atlas des crises et des conflits – Pascal Boniface, Hubert Védrine Armand Colin, Fayard 25 €

Le mur de Berlin, histoire et chute

De Marc Geoffroy

De 1949 à 1961, trois millions de citoyens, attirés par le confort de vie et la liberté à l’Ouest, fuient la République démocratique allemande qui se vide de ses forces vives. Dans la nuit du 12 au 13 août 1961, les autorités communistes érigent un mur pour entourer la partie Ouest de la ville et endiguer cet exode.

Pendant 10 315 jours, ce Mur constituera le symbole de la division du monde entre l’Est à l’économie planifiée et l’Ouest capitaliste.

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, le « Mur de la honte » s’effondre sans combat. Cette chute précipite l’impensable : la fin de l’URSS et la transition des pays sous le joug communiste vers un régime démocratique.
Ce livre, richement illustré, retrace avec précision et une multitude d’anecdotes, l’histoire de Berlin divisé par le Mur, puis réuni pacifiquement.

Le mur de Berlin – Marc Geoffroy – Diffusia – 17 €

Faux témoignages, pour en finir avec les préjugés anticatholiques

De Rodney Stark

On lit souvent que l’Inquisition fut l’un des chapitres les plus terribles et sanglants de l’histoire occidentale ; que Pie XII, dit « le pape d’Hitler », était antisémite ; que l’obscurantisme a freiné la science jusqu’à l’arrivée des Lumières ; et que les croisades furent le premier exemple de l’avidité occidentale. Ces affirmations sont pourtant sans fondements historiques. Dans cet ouvrage, l’éminent professeur de sociologie des religions Rodney Stark démontre que certaines idées fermement établies – surtout lorsque l’Église entre en scène – sont en réalité des mythes. Il s’attaque aux légendes noires de l’histoire de l’Église et explique de quelles façons elles se sont substituées à la réalité des faits. Un livre passionnant, écrit « non pour défendre l’Église, mais pour défendre l’Histoire ».

Rodney Stark a enseigné la sociologie et les religions comparées à l’Université de Washington (Seattle) jusqu’en 2004. Il est désormais professeur de sciences sociales à l’Université Baylor au Texas. Traduit dans le monde entier, il est l’auteur du best-seller L’essor du christianisme (Excelsis, 2013).

Faux témoignages, pour en finir avec les préjugés anticatholiques – Rodney Stark – Salvator – 21,80 €

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Logements étudiants : le point sur le marché locatif en Bretagne administrative avant la rentrée 2021

Dans l'optique de la rentrée de septembre 2021, la recherche de logements étudiants est un sujet d'actualité pour une...

Un jour on gagnera le Tour de France : le documentaire sur les Men In Glaz de Laurent Cadoret

En Bretagne, une équipe porte haut les couleurs de la région, ce sont les Men In Glaz. Au départ...

Articles liés

Les murmures du Mur [L’Agora]

Dans la querelle qui oppose les partisans de Stendhal et le rhinocéros Hugo, on oublie généralement Barbey d’Aurévilly, ce bouffeur de curés. Qu’aurait dit...