« Kádár est parti, Soros est arrivé ». Gyula Thürmer, le dernier fidèle du socialisme hongrois [Vidéo]

A LA UNE

Dans les anciennes démocraties populaires, la plupart des dignitaires communistes ont retourné leur veste et se sont rapidement recyclés dans les nouveaux régimes. Certains y ont même trouvé une grande opportunité d’enrichissement personnel, dans ce que Claude Karnoouh avait appelé « La grande braderie à l’Est ».

Peu de figures politiques sont restées fidèles au communisme et osent encore défendre le bilan du socialisme. Gyula Thürmer, l’un des derniers collaborateurs et fidèles du dirigeant communiste hongrois János Kádár, fait partie de cette minorité. Gyula Thürmer, toujours à la tête d’un parti communiste désormais résiduel en Hongrie, se distingue aussi de la gauche radicale occidentale en n’hésitant pas à soutenir certaines actions du gouvernement de Viktor Orbán.

Il a répondu sans détour aux questions de Yann Caspar pour livrer son opinion sur le changement de régime d’un point de vue communiste.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

BHL et BZH contre Zemmour [L’Agora]

Bernard-Henri Lévy n’aime pas Éric Zemmour. Et le reproche le plus terrible qu’il trouve à lui adresser est : « Zemmour...

Un roi sans divertissement, roman de Giono, adapté en BD

Après Le Chien de Dieu, biographie de l’écrivain Céline, et Nez-de-Cuir, célèbre roman de Jean de La Varende, Jean...

Articles liés