Les Tunisiens de France ont-ils massivement voté islamiste ?

A LA UNE

Les résultats officiels des dernières législatives tunisiennes ont été divulguées le 8 novembre par l’ISIE, l’autorité officielle chargée des élections. Les seules circonscriptions dont les résultats restent indisponibles sont ceux de France 1 et France 2. Est-ce parce qu’ils sont gênants pour le vivre-ensemble ?

Les élections législatives ont eu lieu le 6 octobre dernier dans toute la Tunisie. La diaspora était également appelée à participer à ces élections. Dès les jours suivants, Europe 1 diffusait l’information selon laquelle les partis islamistes Ennahdha (Renaissance) et Al Karama (Dignité) étaient en tête dans les circonscriptions françaises. C’est à notre connaissance la seule source à évoquer ce résultat.

Un mois plus tard, les résultats définitifs sont visibles sur le site de l’autorité tunisienne. Toutes les circonscriptions sont disponibles…à l’exception des deux circonscriptions françaises. Le vote des Tunisiens vivant dans d’autres pays occidentaux laisse supposer qu’Europe 1 avait des sources sérieuses. En Allemagne, les deux partis islamistes ont obtenu 45 % des voix ; 46 % en Italie ; 48 % en Amérique. Ces résultats reposent toutefois sur un nombre faible de votants (4000 pour l’Allemagne par exemple), l’abstention ayant été élevée. La participation dans la circonscription française aurait également été faible.

Faut-il y voir une indication pour la politique intérieure française ? Lors des prochaines élections municipales en mars 2020, des listes se réclamant de l’islam pourraient faire élire des élus pour la première fois en France.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origin

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés