1488-1532 : l’intégration progressive de Dinan dans le royaume de France

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Le dimanche 17 novembre 2019 aura lieu la conférence d’ouverture du cycle consacré à « Dinan au temps de la Renaissance ».

Intitulée « 1488-1532 : l’intégration progressive de Dinan dans le royaume de France », cette première conférence s’attachera à démontrer l’importance toute particulière que la ville de Dinan représentait alors pour les rois de France dans leur stratégie d’intégration du duché de Bretagne au royaume des lys. Si, le 8 août 1488, la capitulation de Dinan face aux troupes du roi Charles VIII marque l’entrée de la cité dans le royaume de France, le pouvoir royal et ses agents vont, pendant un demi-siècle, multiplier les privilèges urbains et le mécénat afin de s’assurer le contrôle de la cité. S’appuyant sur des travaux historiques récents et la découvertes de documents inédits, cette conférence permettra également d’offrir un nouveau regard sur l’importance militaire et stratégique que Dinan conserve durant toute cette première moitié de XVIe siècle.

La conférence d’ouverture sera assurée par Simon Guinebaud, animateur de l’architecture et du patrimoine, chef du service Patrimoines de la Ville de Dinan

Théâtre des Jacobins – Dimanche 17 novembre à 15h.

Entrée libre et gratuite

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à...

Articles liés

Tyrannie sanitaire. Saint-Brieuc et Dinan veulent faire tomber le masque !

Ce samedi 24 avril au matin était organisée à Saint-Brieuc, mais aussi à Dinan une nouvelle manifestation contre les mesures sanitaires, à l’appel de...

Dinan et ses remparts, les plus anciens de France

Dinan, ville d’Art et d’Histoire, citadelle médiévale, encore aujourd’hui entourée de ses remparts, les plus importants et les plus anciens de Bretagne. Un patrimoine...

Patrimoine : Dinan, une cité médiévale au charme fou !

Dans les Côtes-d’Armor, entre terre et mer, brume et brouillard, rues médiévales, remparts et château, Dinan ne manque pas de charme. Cette ville de...

Gênes : entre gothique et renaissance, le siècle d’Andrea Doria (XVe – XVIe siècles)

Tout au long du XVe siècle, la république de Gênes est secouée par de nombreuses crises politiques sur fond de déclin de son empire...