Immigration. La France « championne » des demandes d’asile de migrants en Europe

A LA UNE

Triste titre que celui que vient de décrocher la France : le pays est devenu le premier d’Europe devant l’Allemagne pour le nombre de migrants demandeurs d’asile.

La France passe en tête pour les demandes des migrants

Il y a des premières places dont on se passerait bien ! Voilà que la France, pour la première fois depuis le début de la crise des migrants en 2015, est désormais le pays d’Europe ayant enregistré le plus grand nombre de demandes d’asile. En détrônant l’Allemagne au passage.

Une situation décrite le 20 novembre comme étant une « anomalie » selon les mots du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Tandis qu’il s’entretenait sur la coopération migratoire avec son homologue géorgien Vakhtang Gomelauri, le pensionnaire de la place Beauvau a commenté : « On constate que la France est devenue depuis le 20 octobre le premier pays de demandeurs d’asile d’Europe, alors même que les entrées en Europe continuent de baisser. Ce qui est donc une anomalie statistique, sur laquelle nous devons travailler ».

Une « anomalie statistique » que Christophe Castaner juge « symbolique ». Du côté du ministère de l’Intérieur, on avance le chiffre de 120 900 demandes d’asile enregistrées en France au 17 novembre, contre 119 900 en Allemagne. À titre de comparaison, en 2018, l’Allemagne recensait 184 000 migrants désireux d’obtenir l’asile quand la France en comptait 123 000.

Demandes d’asile en hausse de 10 à 15 %

Pourquoi la France est-elle devenue le premier pays d’Europe en termes de demandes d’asile en cette fin d’année 2019 ? Une source au ministère de l’Intérieur citée par l’AFP indique que l’Hexagone accueille « une demande de rebond ». Celle-ci désigne les migrants ayant « échoué ailleurs » et qui font une requête en France. « C’est la raison pour laquelle nous sommes engagés au niveau européen pour une réforme de l’asile et de Schengen », précise-t-elle. Un engagement qui devient de plus en plus urgent pour tenter de réduire cette pression migratoire extra-européenne, c’est le moins que l’on puisse dire.

D’autant plus que, pour l’ensemble de l’année 2019, le nombre de migrants demandeurs d’asile devrait être en hausse de « 10 à 15 % » par rapport à 2018. Une tendance évoquée par une autre source au ministère de l’Intérieur.

Si ce même ministère tente visiblement de faire passer cette situation alarmante comme simplement temporaire, rappelons qu’au titre de l’année 2018 déjà, le nombre de dossiers de demandeurs d’asile avait progressé de 22 % en France par rapport à 2017. Tandis que les chiffres de 2017 étaient eux-mêmes déjà supérieurs de 17 % à ceux de 2016. Une « demande de rebond » qui, une fois arrivée dans l’Hexagone, a bien du mal à rebondir vers l’extérieur…

AK

Crédit photos : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

BHL et BZH contre Zemmour [L’Agora]

Bernard-Henri Lévy n’aime pas Éric Zemmour. Et le reproche le plus terrible qu’il trouve à lui adresser est : « Zemmour...

Un roi sans divertissement, roman de Giono, adapté en BD

Après Le Chien de Dieu, biographie de l’écrivain Céline, et Nez-de-Cuir, célèbre roman de Jean de La Varende, Jean...

Articles liés