Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes. Deux églises fracturées, la série de dégradations continue en Bretagne

Les églises de Bretagne encore et toujours cibles d’actes de vandalisme. Cette fois, ce sont deux édifices de Rennes qui ont été visés.

Rennes : églises fracturées et dégradations

Le patrimoine religieux breton souffre. Nouvel épisode de ce climat inquiétant, deux églises de Rennes ont été fracturées dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 novembre. En l’église Notre-Dame-en-Saint-Melaine tout d’abord, une porte située côté parc du Thabor a été forcée au pied de biche. Les malfaiteurs s’en sont également pris à un tronc à offrandes contenant parfois de l’argent.

Ce sont les bénévoles de la paroisse, en se rendant dans l’édifice pour y faire le ménage lundi matin, qui ont constaté les dégâts. Lesquels ont aussi été constatés par la police rennaise avant que les techniciens municipaux ne se chargent de réparer la porte puisque l’église Notre-Dame-en-Saint-Melaine appartient à la ville de Rennes.

Durant cette même nuit, un autre édifice, la basilique Saint-Sauveur, a vu sa porte latérale fracturée. Avec, là encore, un tronc à offrandes pris pour cible…

Bretagne, terre de profanations ?

Ces actes recensés à Rennes sont malheureusement très loin d’être isolés. Et viennent s’ajouter à une liste déjà longue en Bretagne. En juillet dernier, nous relations le pillage de l’église de Corlay, dans le sud-ouest des Côtes d’Armor. Acte resté (mais peut-on encore s’en étonner ?) sans réaction politique.

Pourtant, Corlay n’était pas la première église victime de vandalisme dans le département : en février 2019, les Côtes d’Armor connurent déjà une série de cambriolages dans les églises de Plélo, de Saint-Quay-Portrieux, d’Uzel et de Merdrignac. Dans un silence des responsables politiques et des autorités déjà assourdissant à l’époque… Chez les fidèles, c’est surtout le sentiment d’impuissance qui prédomine face à ces attaques répétées contre les églises. Mais il faut se faire une raison : le désarroi des catholiques bretons ne fait probablement pas partie des priorités de l’État à l’heure actuelle…

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Pymouss) (Basilique Saint-Sauveur de Rennes)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ancenis, Local, Religion, Société

Freigné (44) : une église rénovée et réouverte pour le peuple de Dieu

Découvrir l'article

A La Une, QUIMPER

Répression contre la Tradition dans l’Eglise à Quimper. Elisabeth, catholique : « L’évêque ne peut rester éternellement insensible au désarroi des fidèles »

Découvrir l'article

QUIMPER

Face à un évêque (Monseigneur Dognin) sourd aux revendications des catholiques, une nouvelle mobilisation le 16 juin à Quimper

Découvrir l'article

Religion

Credo de Mgr Schneider : Une réponse à la crise de la foi

Découvrir l'article

MORLAIX, QUIMPER, Religion

Répression contre la tradition dans l’Eglise. Lettre ouverte à Monseigneur de Moulins-Beaufort, Président de la Conférence des Évêques de France, sur la situation dans le diocèse de Quimper et Léon

Découvrir l'article

BREST

Propriétaires victimes de squatteurs à Brest : une demande d’indemnisation de 675 000 euros

Découvrir l'article

Insolite, Sociétal, Société

Au Havre (Normandie), la messe sera très “gay”

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, Patrimoine, Religion

« Peut-être qu’ils en veulent aux Chrétiens » : en Normandie, une abbaye profanée la veille de l’Ascension

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, Religion, Sociétal

Dordogne. « Allah », « juif », « raciste » : plus de 80 tombes taguées dans un village [Vidéo]

Découvrir l'article

FOUGERES

Fougères : vague de vandalisme : abris de bus et voitures saccagés

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky