Nantes. Les Moutons de l’Ouest. Retour sur 3 ans d’éco-pâturage au service de la biodiversité

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

À l’occasion de son troisième anniversaire, l’heure est au bilan pour Les Moutons de l’Ouest. Créée en novembre 2016, l’entreprise basée à Nantes est spécialiste de l’éco-pâturage. Elle emploie quatre personnes, compte quarante clients issus de divers secteurs d’activité, et entretient 350 000 m² d’espace avec 300 moutons et chèvres. En 2019, la société poursuit son développement et ouvre des antennes dans les principales villes de l’Ouest : Rennes, Vannes, Laval, La Roche-sur-Yon, Le Mans et Angers.

Une autre façon d’entretenir les espaces verts

L’éco-pâturage est une méthode d’entretien des espaces verts avec des animaux. Remise au goût du jour, cette pratique ancestrale est une solution simple et écologique qui améliore le cadre de vie. C’est donc pour offrir à ses clients une autre façon de gérer leurs espaces verts que Quentin Noire a décidé de fonder Les Moutons de l’Ouest en 2016. « Ce qui me fait vibrer depuis trois ans, c’est d’amener la nature où on ne l’attend pas forcément, de voir les échanges spontanés qui sont créés, et de sentir que nous répondons à un vrai besoin des entreprises et des collectivités », explique-t-il.

Pour un éco-pâturage engagé et de qualité

Les Moutons de l’Ouest s’engage sur le bien-être des animaux. La société choisit des moutons et chèvres adaptés à la typologie des terrains, et participe aussi à la sauvegarde des races à petits effectifs. Elle fait partie de plusieurs associations de sauvegarde des races, dont le Groupement des Éleveurs du Mouton d’Ouessant (GEMO), et Denved Ar Vro, qui protège les moutons des pays de Bretagne. La société effectue un suivi vétérinaire et administratif rigoureux de ses animaux, et utilise une technique de pâturage extensif tournant qui diminue le risque de propagation des parasites et limite le déplacement des animaux. Les aliments et compléments alimentaires sont garantis 100 % bio et sans OGM, et sont achetés à des agriculteurs locaux. La laine des moutons est valorisée localement sous forme de feutre pour confectionner des objets, comme des semelles et des porte-clés.

Les avantages de l’éco-pâturage

Si les clients des l’entreprise ont recours à l’éco-pâturage, c’est parce que ce système offre de nombreux avantages, au premier rang desquels figure la simplicité de gestion. Les Moutons de l’Ouest propose une solution clés en main et s’occupe du projet de A à Z : mise en place des installations (clôtures, abris, abreuvoirs, panneaux d’informations), assurance, visites de contrôle régulières, astreinte 24/7, tonte, soins vétérinaires, déclarations administratives du cheptel, entretiens de satisfaction… « La solution clés en main des Moutons de l’Ouest permet de gérer ses espaces verts en toute sérénité, tout au long de l’année. » L’éco-pâturage participe également à l’amélioration du cadre de vie : la présence des animaux est fédératrice et apaisante, et les nuisances sonores des engins mécaniques sont supprimées.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

« Monsieur, votre masque ! ». Lettre aux Zombies de France [L’Agora]

« Monsieur, votre masque, il est mal mis ». « Monsieur, il faut mettre du gel à l'entrée de la boutique ». « Monsieur,...

Comme du bétail, les Français confinés invités à calculer leurs possibilités de déplacement dans un rayon de 20km

L'expérience d'ingénierie sociale à laquelle nous assistons actuellement n'a peut être aucun précédent historique. Le gouvernement français, qui depuis des mois multiplie décrets, règlements, arrêtés...

Confinement, Covid…« La France a peur ». Lettre à ces Français qui préfèrent vivre à genoux plutôt que de mourir debout [L’Agora]

« Les Français sont majoritairement pour le confinement ». « Les Français ont peur du Coronavirus ». La presse mainstream n'a de cesse ces derniers...

Incivilités, nuisances, surpopulation : les îles bretonnes souhaitent réguler l’afflux de touristes

Victimes de leur succès, les îles bretonnes réfléchissent à une solution pour réguler l'afflux de touristes sur leurs territoires afin de préserver les équilibres...