Nantes. Chaudière en panne dans une maternelle du Coudray : 9° dans les classes

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Cela faisait trois semaines que la chaudière de la maternelle du Coudray, rue de Lorraine, avait des faiblesses. Pannes régulières, enfants qui revenaient malades de la classe, mais la mairie de Nantes n’a pas réagi. Ce 2 décembre, elle a fini par tomber en panne définitivement. Ce matin, il faisait 9° dans les classes.

Pis, comme l’école est censée fermer dans les cinq ans, le raccordement au chauffage urbain n’a pas été fait. « On l’a proposé dans notre immeuble, ça a été facturé 11.000 €, mais comme notre chaudière avait déjà 35 ans, on l’a fait et on ne s’en plaint pas », nous explique un voisin. « Là, ils ont du faire des économies de bouts de chandelle, et résultat, la chaudière a quand même claqué, la loi de Murphy s’est appliquée », relève un parent d’élève.

« Ma fille revient malade de la classe depuis près de trois semaines », nous explique Mélissa, mère d’une élève de l’école maternelle. « Aujourd’hui, ils ont mis des petits chauffages d’appoint électriques, parfois il y en a un pour chauffer toute une salle, comme dans la salle de motricité, ça ne suffit pas du tout », relève un autre parent d’élève ; sur l’un d’eux, il est écrit « convecteur de courtoisie prêté par le PMA n°28 ».

« La chaudière a près de 40 ans et le brûleur ne se fait plus », explique encore un parent d’élève. Nous n’avons réussi à joindre l’astreinte « urgence bâtiment » de la mairie de Nantes, ouverte de 9 à 12 et de 14 à 17 : pour une urgence, il est préférable qu’elle arrive aux heures ouvrables, et pas en pleine nuit comme au marché de Talensac en mai dernier.

Selon nos informations, la chaudière pourrait ne pas être remplacée avant une semaine, ce qui laisse prévoir plusieurs jours de froid encore pour les élèves concernés. A moins que l’école ne soit fermée le temps que le chauffage soit réparé…

Louis Moulin

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration »

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration. Il y a des...

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

Articles liés

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration »

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration. Il y a des quartiers qui sont “le bled”....

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais elle a finalement été annulée...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le rhume des foins touche de...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales. Dans la foulée, David Cabas,...