Angers : le spectacle lumineux de Nantes Lucia est sur la Cathédrale

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

L’association LumiNantes, animée par Wilhem Thomas et François-Xavier Vandanjon, exporte à Angers le spectacle lumineux Lucia sur la Cathédrale. Avec cette fois des changements liés à la fois au profil de la Cathédrale d’Angers  et à l’intervention de présentations en 3D des animaux enchantés des tableaux d’Alain Thomas.

Les inspirations du spectacle angevin restent russes – comme à Nantes l’an dernier. Les yeux Noirs, le Casse-Noisette, de la neige… et la façade hiératique et très verticale de la cathédrale d’Angers, une toute autre définition que celle de Nantes.

Pour Michel Morille, qui assure des fonctions de représentation publique pour la paroisse cathédrale d’Angers, « la Cathédrale est au centre de la ville et elle vit. Elle a un rôle spirituel avec les messes, c’est aussi une paroisse très active. Après les représentations du spectacle lumineux, nous accueillons les gens qui veulent visiter la Cathédrale ». 

Si le spectacle ressemble à celui de Nantes, « il y a chaque année des enrichissements, car nous sommes au service du monument. Cette année, il y a la 3D », explique Franck Marty, directeur artistique de Spectaculaires, la société qui s’occupe de mettre en lumière les créations d’Alain Thomas. « Pour les végétations, nous procédons à partir de dizaines de peintures différentes ». Alain Thomas, l’artiste dont les tableaux sont à l’origine du spectacle, assure : « la mise en lumière est somptueuse, ainsi que la mise en couleurs et la mise en mouvement. Avec la 3D on est au sommet de la technique ».

Après deux représentations du spectacle le 19 décembre, la collation se fait dans le cadre aussi majestueux qu’historique du musée David d’Angers. Au milieu des statues, Alain Fouquet, adjoint à la Culture et ex-bâtonnier d’Angers : « Lucia ? J’en pense beaucoup de bien car c’est magique. On touche le merveilleux avec une Cathédrale qui est un phare dans la ville. C’est un lieu important pour les croyants et ceux qui ne le sont pas, sur lequel Lucia est une incarnation de la transcendance ».

Pour l’élu angevin, « cette lumière, c’est la fête de Noël, qui est une fête bien plus large que le périmètre des croyants. C’est une très belle initiative que nous partageons avec Nantes, une forme de rapprochement avec Nantes et une forme de concurrence positive pour les deux villes ». Il rappellera ensuite que « la fonction d’une cathédrale, c’est de nous appeler à la transcendance ».

Transcendance qui s’exporte : le spectacle Lucia est projeté cette année sur la façade XIIe-XVIIe de l’abbaye de Cambron, au cœur du parc zoologique Pairi Daiza en Belgique – un monde merveilleux « où s’ébattent les oiseaux des toiles d’Alain Thomas », explique Wilhem Thomas, et qui accueille 2 millions de visiteurs annuels (2018) – c’est aussi le zoo le plus fréquenté de Belgique.

Angers : 6 soirées du 19 au 25 décembre sauf le 24, 5 représentations par soir au niveau du parvis de la Cathédrale

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration »

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration. Il y a des...

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

Articles liés

S.O.S Calvaires, ils sauvent notre patrimoine de la ruine ! Avec Julien Le Page

L'objectif de l'association S.O.S. Calvaires est de participer à la sauvegarde des calvaires, oratoires et chapelles qui composent notre patrimoine. Leur objectif est de...

Covid-19. La vitamine D préconisée contre les formes graves

Se faire prescrire de la vitamine D pour éviter de contracter une forme grave du Covid-19, c'est ce que préconisent 73 experts qui lancent...

Comment protéger son patrimoine face à l’effondrement ?

Vous êtes sans doute comme beaucoup des français en ce début d’année 2021, désorienté par les perspectives d’avenir, certains mêmes d’entre vous sont au...

SOS Calvaires, au secours du patrimoine

Urbanisation galopante, laïcité, les calvaires qui bordent nos nationales sont plus que jamais mis en danger. Face à cette réalité, des initiatives comme S.O.S...