Dans la mythologie celtique, le chêne est l’arbre des portes, permettant le passage entre différents mondes. Il symbolise les forces morales et physiques, la sagesse, le savoir, l’autorité. C’est l’arbre des oracles, l’arbre sacré de nombreuses traditions. Il est dédié à Taranis, Thor, ou encore Dagda. Arbre jupitérien il est relié au pouvoir de la foudre. C’est l’arbre le plus sacré des Druides autour duquel s’effectuent rituels et cérémonies. C’est bien souvent d’ailleurs autour des plus vieux et illustres de ces arbres que s’organisaient les sanctuaires.

Ses fruits, les glands, sont considérés comme étant aussi sacrés, symbole de la force latente, en puissance, de l’arbre. Le chêne est un arbre spirituel, on peut l’estimer comme un esprit très puissant en soi. Il est bien souvent hôte de Dryades et autres créatures mystiques comme les Gnomes en ses racines.

Symbole de la force invincible

C’est également le symbole de la force invincible, la longévité, la solidité, la justice, la communication entre le ciel et la terre, l’hospitalité, la générosité, et la majesté. Arbre sacré le chêne est investi de privilèges accordés à la divinité suprême parce qu’il attire la foudre et symbolise la majesté.   

C’était un arbre oraculaire dans lequel les dieux parlaient, où les druides cueillaient le gui sacré et dans lequel Héraclès tailla sa massue invincible.  chênes ont symbolisé la n née. Pendant c

En Bretagne les chênes sont encore très nombreux. Parmi les plus célèbres, le chêne des Hindrés ou encore le chêne à Guillotin, ce dernier est remarquable par ses dimensions (9m60 de circonférence). Ce chêne pédonculé est le plus spectaculaire des gros arbres de la forêt de Brocéliande. On dit qu’il aurait mille ans… Son nom lui vient de l’Abbé Guillotin, un prêtre breton réfractaire poursuivit par les révolutionnaires qui à la fin du XVIIIème siècle, aurait trouvé refuge en son sein. L’ancêtre est creux depuis des siècles. 

Per Manac’h (revue War raok)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine