animaux

De nombreuses associations de protection animale dénoncent, dans une pétition en ligne adressée au gouvernement, la dramatique augmentation des cas de maltraitance sur animaux, non poursuivis par la justice, impunis ou très peu sanctionnés.

« Combien de cas de maltraitance pour lesquels les plaintes ont été classées sans suite ou ont donné lieu à des peines ridicules ? Des centaines ! C’est scandaleux ! Quel signal la justice renvoie-t-elle en étant si peu ferme avec les maltraitants ? » s’interrogent les associations.

Elles réclament aujourd’hui des mesures concrètes pour les aider dans leur mission de protection animale parmi lesquelles :

  • Des délais de traitement par la justice plus courts.
  • Une personnalité juridique de l’animal.
  • La formation des magistrats, des policiers et des gendarmes.
  • La formation par des juristes de délégués-enquêteurs qui seraient assermentés pour accompagner les autorités dans le cadre des enquêtes.

Elles apportent leur soutien plus particulièrement à l’A.J.P.L.A. qui a pris en charge des animaux pour les protéger. Cette association niçoise a déposé plainte pour maltraitance contre leur détentrice. La plainte n’est toujours pas instruite, mais l’A.J.P.L.A. a été condamnée – en décembre 2018 – à une astreinte de 200 € par jour pour lui rendre temporairement les animaux, ce qui représente potentiellement aujourd’hui près de 73 000 €.

« Nous soutenons l’A.J.P.L.A. dans son combat. Le 13 janvier prochain, la justice statuera sur le sort des animaux : les restituer à sa détentrice sous le coup d’une plainte pour maltraitance ou les confier à une association ? Le 20 janvier, la justice tranchera sur l’astreinte financière à laquelle est condamnée l’A.J.P.L.A. pour non-restitution d’animaux. Potentiellement plus de 73 000 €. De quoi « tuer » l’association si la décision de justice était confirmée. Nous ne pouvons pas nous y résoudre. Si l’A.J.P.L.A. et sa Présidente bénévole, Chantal FONTANESI sont condamnées, la Justice enverra un très mauvais signal. Ce serait inacceptable, injuste et immoral ! » déclarent les associations.

Les co-signataires de cette pétition : ONE VOICE – COLLECTIF CHATS 100% STERILISATION OBLIGATOIRE (regroupant 605 associations) – COLLECTIF PATTES MAUVES (regroupant 69 associations) – COMITE DE SOUTIEN A L’A.J.P.L.A. (regroupant 25 associations) – AA NO-NAME – AIDONS NOS MOLOSSES – ANIMACOEUR – ANI-NOUNOU – ANIMAL AIDE ACTION – ANIMALTER – ARPA – ASSISTOCHAT – ASSOCIATION D’ASSISTANCE AUX ANIMAUX DU CAILLOU – ASSOCIATION DE PROTECTION DES CHATS DE MALAKOFF – ASSOCIATION CHATS DES RUES – AU BONHEUR DES RONGEURS – BODEGUEROS SANS CHAINES – CATS – CHA’MANIA – CHATCHINEUR – CHATEKI04 – CHATS DES VILLES – CHATS SANS TOI – COSA ANIMALIA – ETHICS FOR ANIMALS – FELINS BAROUDEURS INDEPENDANTS – FELINS VAGABONS- FOYER FELIN – HEMERA – KARUKERA ANIMAUX SOLIDARITE -L’ARCHE DE NEO – L’ETOILE DE L’ESPOIR CANIN – LE CHAT LIBRE MARSEILLE – LE RADEAU DES ANIMAUX – LES CHATS DE L’ISLE – LES CHATS DE NOE – LES CHATS MAUX – LES CHATS SANS FOYER – OR’FELINS – PAROLE D’ANIMAUX – RATS-CAILLES – REFUGE LES OUBLIES 45 – REFUGE PAS SI BETES – REMEMBER ME – SDA NICE – SPA CANCHE-AUTHIE – TOIT CHALEUREUX – TOUS ANIMAUX TOUS EGAUX – UN BRIN DE CHANCE 06 – UPA 06

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V