Plusieurs dizaines de milliers d’Ecossais (80 000 selon les organisateurs) ont manifesté ce samedi 11 janvier à Glasgow, pour demander un second référendum sur la question de l’indépendance écossaise.

Un succès pour les organisateurs réunis sous « All Under One Banner », mouvement fondé après le premier référendum. Néanmoins, le pari d’en faire la manifestation la plus importante jamais organisée en Ecosse est raté. D’autres manifestations (huit au total sur 2020) seront organisées dans les jours à venir, tandis qu’il est de plus en plus reproché au Premier ministre de l’Ecosse, Nicola Sturgeon, de ne pas s’impliquer assez dans ce dossier (elle n’était même pas présente parmi les manifestants, ce qui aurait été symbolique).

All Under One Banner » (AUOB) organise cette année sept autres manifestations à Peebbles, Elgin, Edimbourg, Stirling, Kirkcaldy, Glasgow à nouveau et Arbroath en avril prochain, mois qui marquera les 700 ans de la déclaration d’indépendance de l’Ecosse.

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine