Netflix

Le partage de mots de passe, une pratique qui coûte cher aux plateformes de streaming. Sur l’année 2019, ces dernières auraient perdu environ 9,1 milliards de dollars.

Partage de mots de passe : le streaming facile

C’est une conséquence prévisible du succès des plateformes de streaming. Un rapport publié ces derniers jours par le cabinet d’études Parks Associates (basé à Singapour) indique que le partage de mots de passe aurait occasionné une perte de 9,1 milliards de dollars (8,1 milliards d’euros) au titre de l’année 2019 pour l’ensemble des acteurs du secteur. Cette somme, selon les prévisions, pourrait atteindre les 12,5 milliards de dollars (11,25 milliards d’euros) en 2024 si aucune mesure n’est prise.

Un manque à gagner qui, du point de vue du spectateur/consommateur, est la conséquence d’un geste « de bonne guerre ». Ainsi, lorsqu’une personne souscrit un abonnement auprès d’une plateforme, il est devenu courant de « prêter » ses mots de passe d’accès et son identifiant à son entourage familial, amical, voire professionnel. Avec des acteurs du streaming de taille aussi importante que Netflix, Amazon ou encore Disney, les « pirates » ne se préoccupent donc pas spécialement des pertes financières occasionnées…

31 % des abonnés partagent leur compte

Autre information soulignant l’ampleur de la pratique, 31 % des utilisateurs des plateformes de streaming ont donné l’un de leurs mots de passe permettant d’accéder à un service comme Netflix à une personne ne vivant pas avec eux. Une proportion qui augmente considérablement dans la jeune génération, à savoir 64 % chez les 13 à 24 ans. Chez les plus de 35 ans, ils sont 16 % à faire profiter leurs connaissances de leurs abonnements pour accéder à du contenu.

Face à ce constat, Netflix a choisi de prendre, pour l’instant, la chose avec humour sur Twitter :

De son côté, Disney+ permet le partage de compte utilisateur avec un maximum de six personnes. De plus, s’il existe des obstacles à la diffusion simultanée sur plusieurs supports à partir des mêmes identifiants sur Hulu et Netflix, cette contrainte demeure facilement contournable pour les utilisateurs.

Quelles mesures face au partage de mots de passe ?

Toujours est-il que les géants du streaming vont devoir prendre des mesures adaptées pour endiguer ce manque à gagner. Avec une perte de revenus estimée à plus de 190 millions de dollars par mois pour Netflix à cause de ces partages de mots de passe, la multinationale américaine perdrait ainsi plus de 2,2 milliards de dollars par an.

Dans un marché parvenu à maturité, le sujet devrait rapidement être pris à bras le corps par les acteurs du secteur tandis que la concurrence entre eux s’est nettement accrue : de nouveaux services de streaming, chez Apple et Disney notamment, ont fait leur apparition.

Sur le plan pratique, la réinitialisation régulière des mots de passe, le conditionnement de l’utilisation des comptes à l’envoi de codes par SMS aux propriétaires voire le recours aux empreintes digitales sont autant de pistes que les diffuseurs vont probablement explorer dans les mois à venir.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine