justice

Vous n’êtes pas satisfait de la façon dont est aujourd’hui rendue la justice en France ? Et si vous deveniez magistrat ? Devenir magistrat, c’est exercer, au sein de l’autorité judiciaire, des fonctions à haut niveau de responsabilité, avec de multiples perspectives d’évolution.

L’inscription au concours d’accès à l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) est ouverte ici du 13 janvier 2020 au 13 mars 2020.

Une fonction essentielle

Défenseur de l’intérêt général, garant du droit et des libertés, le magistrat exerce un métier d’excellence à la fois passionnant et exigeant. Ancré dans la vie de la cité, il rend la justice, ou défend les intérêts de la société, au nom du peuple français. En prise directe avec le quotidien des citoyens, ce métier comporte une grande dimension humaine, sociale et intellectuelle. Il requiert rigueur et éthique.

Une réforme des concours pour une meilleure accessibilité

A compter de janvier 2020, la réforme des concours permet un meilleur accès par les professionnels et les étudiants aux carrières de magistrat. Elle prend en compte la pluralité des profils des candidats. Elle comprend désormais moins d’épreuves, des matières au choix et privilégie les cas pratiques, épreuves plus en adéquation avec le profil de professionnels. Elle valorise les parcours professionnels pour les 2e et 3e concours et la capacité de raisonnement des candidats.

Une voie d’accès adaptée pour chaque profil de candidat

Vous disposez d’une connaissance pointue du droit, d’une aptitude à décider et d’une grande capacité d’écoute, trois concours vous sont proposés. Ils s’adressent à des profils divers :

Le 1er concours est destiné aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac+4 âgés de 31 ans au plus : c’est la voie d’accès principale à la magistrature.

Le 2e concours s’adresse aux fonctionnaires ou agents publics exerçant depuis au moins 4 ans, qu’ils soient greffiers, lieutenants de police, inspecteurs du travail, professeurs, etc.

Le 3e concours de la magistrature est dédié aux candidats justifiant d’au moins 8 ans d’activité dans le secteur privé et leur permet de se reconvertir professionnellement au sein de la magistrature.

Vous pouvez candidater sur enm.justice.fr ou par envoi postal en LRAR à l’aide du formulaire d’inscription disponible auprès de l’ENM. Les épreuves d’admissibilité des trois concours se dérouleront du 25 au 29 mai 2020.

Un métier aux 100 fonctions

La diversité des fonctions et des champs d’activité sont une source d’enrichissement personnel et professionnel du métier de magistrat. Au cours de sa carrière, le magistrat peut changer plusieurs fois de fonctions : travailler au siège en tant que juge d’instruction, puis rejoindre le parquet en tant que procureur par exemple. Cette très grande diversité des fonctions permet au magistrat d’intervenir notamment en matière civile et pénale, pénitentiaire, économique, internationale, familiale et de protection de l’enfance

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine