Un faux policier et un faux agent des eaux ont dérobé près de 4000 € en liquide à un homme âgé de 80 ans, vers 11h45 ce 23 janvier. Après le passage du faux agents des eaux qui a prétexté la vérification de la pression de l’eau, un faux policier est entré avec un objet volé par le premier larron, puis a prétexté vouloir vérifier si rien d’autre n’a été volé – la victime est alors allée chercher ses économies.

Des individus qui rodent dans les immeubles en prétendant vérifier la « pression de l’eau » ou la « surfacturation de l’eau » ont aussi été signalés à plusieurs reprises en décembre et janvier sur les réseaux sociaux ; l’ile de Nantes est le quartier le plus concerné par ces signalements. On peut se prémunir des vols par ruse et protéger ses proches : pour cela, lisez notre guide.

Par ailleurs, dans un pavillon du parc de Procé, une mère et ses deux enfants ont été menacés par un inconnu, ce vendredi 24 vers 7h40 ; ce dernier était armé d’une bûche, l’a jetée dans une vitre et a crié qu’il voulait « tous les tuer ». Le suspect, âgé de 19 ans, a finalement été interpellé par cinq policiers sur lesquels il a craché, et s’est encore rebellé dans la voiture de police. Il est déjà défavorablement connu pour outrages, rébellion et violences volontaires.

On nous signale encore des vols à la roulotte, notamment dans les alentours de Notre-Dame de Bon Port, près de la rue des Hauts Pavés et sur le parking Gloriette. Un autre fait est signalé rue de l’Arche Sèche, jeudi 23 vers 22 heures – deux sacs volés dans une BMW. Encore un vol à la roulotte fait l’objet d’un témoignage sur les réseaux sociaux,  place Talensac ce 21 janvier ; le butin est « un disque dur externe rectangulaire argenté marque Porsche Design ». Des vols à la roulotte ont eu lieu aussi rue Joseph Blanchart, sur la butte Sainte-Anne le 17 janvier.

Louis Moulin

Photo d’illustration : Gendarmerie des Vosges
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine