Lattes (34). Exposition « L’aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale »

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

La nouvelle exposition « L’aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale » se tient du 23 novembre 2019 et jusqu’au 6 juillet 2020 au site archéologique Lattara-musée Henri Prades de Montpellier Méditerranée Métropole.

De l’Orient vers l’Occident, de la fréquentation commerciale à l’installation permanente, les Grecs phocéens, originaires de Ionie, ont marqué d’une empreinte durable l’espace de la Méditerranée nord-occidentale. Avant la fondation de Marseille par des Grecs phocéens, originaires de Ionie, les populations indigènes du midi de la Gaule et de la péninsule ibérique entretenaient déjà des contacts avec les sociétés méditerranéennes.

Les contacts et les partenariats rapidement tissés avec les sociétés locales ont accéléré le développement du commerce et favorisé les échanges culturels avec, pour conséquence, une transformation structurelle des sociétés en contact. Dans ce contexte d’échanges ponctuels et de trafics commerciaux, l’installation permanente de Grecs à Massalia a marqué d’une empreinte durable l’espace de la Méditerranée nord-occidentale.

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion (Ampurias). Au sein d’un parcours chronologique (VIIIe – Ier s. av. notre ère), différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.

Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens.

Une exposition coproduite par le site archéologique Lattara-musée Henri Prades et le laboratoire d’excellence ARCHIMEDE, en partenariat avec le musée d’histoire de Marseille et le musée d’archéologie de Catalogne.

Le musée archéologique est ouvert les lundi, mercredi, jeudi et vendredi, de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30, les samedi et dimanche de 14h à 18h (du 1er novembre au 31 mars) et de 14h-19h (du 1er avril au 31 octobre).
Fermeture tous les mardis.

TARIFS D’ENTRÉE
Plein tarif : 4,00€
Tarif Pass’Agglo / Pass’Métropole : 3,00€
Tarif réduit : 2,50€

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Avec Solidarité Grand Ouest, une collecte de dons pour créer une section handivoile à Saint-Quay-Portrieux

Grâce au dispositif de collecte de dons du Fonds de dotation Solidarité Grand Ouest et au soutien du Super...

Médias mainstream : le grand errement ! Par Nicolas Vidal

Nicolas Vidal est le patron de "Putsch", média favorisant les débats culturels et sociaux. Dans son livre "Médias, le...

Articles liés

Débunkage. Plus de mots arabes que de gaulois dans la langue française, vraiment ?

« Il y a plus de mots arabes que de gaulois dans la langue française », claironne la journaliste Ouafia Kheniche depuis l’antenne de France Inter,...

Robert Ménard. « La victoire d’Aliot est la preuve que Marine Le Pen se trompe ! »

Robert Ménard. « La victoire d'Aliot est la preuve que Marine Le Pen se trompe ! » Maire de Béziers, Robert Ménard, était l'invité politique...

Islamisation : après l’Allemagne, l’appel à la prière résonne à Lyon et Montpellier

L’appel à la prière résonné désormais en France ! Mercredi, Breizh Info vous apprenait que les villes allemandes de Duisbourg et Hanovre voyaient désormais...

Un char celte découvert en Bulgarie : les Gaulois en Thrace il y a 2 300 ans

Un char celtique unique au monde a été récemment retrouvé en Bulgarie. Il est le témoin d’une migration celte en Thrace, il y a...